Présidentielle: Eric Cantona cherche cherche 500 signatures

POLITIQUE L'ancien footballeur a envoyé une lettre aux maires afin de recueillir les 500 signatures...

A.P.

— 

Eric Cantona, juin 2010 à Rome, Italie
Eric Cantona, juin 2010 à Rome, Italie — SIPA

Voici une candidature que personne n’avait vu venir.  Après le football, le cinéma et le théâtre, Eric Cantona s’attaque à la politique. Libération.fr s’est procuré une lettre de l’ancien attaquant adressée aux maires de France afin de recueillir les 500 signatures nécessaire pour sa présenter à la prochaine élection présidentielle.

Dans cette lettre, Cantona se présente comme un «citoyen engagé attentif à notre époque, aux chances qu’elle offre aux plus aux plus jeunes - trop limitées - aux injustices qu’elle génère - trop nombreuses, trop violentes, trop systématiques.»

Le candidat Cantona explique cet engagement par un besoin urgent «de prendre la parole, plus gravement qu’à l’accoutumée, mais aussi avec un sens aigu de [s]a responsabilité, à l’heure où notre pays est au devant de choix difficiles et déterminants pour son avenir.» Pour l’instant, on n’en sait pas beaucoup plus sur son programme et ses orientations politiques. Appellera-t-il toujours à faire sauter les banques en exhortant les Français à retirer leurs économie comme il avait pu le faire en décembre 2010?

L’intégralité de la lettre est à lire ici.

Que vous inspire la candidature d'Eric Cantona? Venez-nous le dire dans vos commentaires.