Le journal de la présidentielle.
Le journal de la présidentielle. — 20minutes.fr

JOURNAL DE LA PRÉSIDENTIELLE

Louis Aliot porte plainte contre un «candidat de l'union des patrons juifs de France»... Le faux compte Twitter du faux François Fillon...

ui a dit quoi aujourd'hui? «20 Minutes» fait le point...

Chaque jour, dans le cadre de la campagne présidentielle, retrouvez, sur 20 Minutes, l’actualité des hommes et femmes politiques qui vont faire l’élection. Annonces, déclarations, bons mots ou même propositions, vous ne raterez rien de ce qui se passe dans le microcosme politique en suivant le journal de la présidentielle….

Le FN porte plainte contre un «candidat de l'union des patrons juifs de France»

Le numérro deux du FN, Louis Aliot, a décidé de déposer plainte contre Edward Amiach, «candidat de l'UPJF (Union des Patrons Juifs de France) dans la 8eme circonscription des Français de l'étranger», pour injure publique. Sur le site JSS newsletter, il l'a qualifié «d'antisémite notoire».

Après le faux compte Twitter du vrai Fillon, le faux du faux

Le compte Twitter fdebeauce était un faux derrière lequel se cachait le vrai François Fillon. Le compte François Fillon est un faux compte derrière lequel se cache un faux François Fillon. Il s’agit en réalité de l’œuvre d’un journaliste italien, qui s’est fait une spécialité de ce genre de détournements.

Pour Fillon, l'heure n'est pas aux «hommes providentiels»
Le Premier ministre, lors de ses vœux à la presse, a indiqué que «l'actualité n'est pas aux utopiens, aux lendemains qui chantent aux hommes et aux femmes providentiels». Une façon pour ce grand modeste de se positionner pour 2017?

Les jeunes loups de l’UMP se donnent rendez-vous au… Solférino
Pour présenter le «premier recueil numérique politique» dans lequel ils présentent des pistes de réflexion pour le programme présidentiel, treize quadras de l’UMP convient la presse jeudi au café «Le Solférino». Un hommage ?

Le PCF accuse «Libé» de manipulation

Le parti communiste accuse « Libération » de vouloir «faire peur à tout prix à l'électorat de gauche pour le forcer à un vote refuge pour le candidat socialiste». En cause, la Une du journal sur les 30% de Français qui n’excluraient pas de voter Marine Le Pen. «Quand on regarde les chiffres dans le détail, il apparait que le journal a additionné les "Oui probablement et certainement" aux "Non probablement pas"», note le PCF. «Quelle grossière manipulation. Avec ce genre de bricolage qui additionne tout et son contraire! »

Royal et «le coup de bluff» de Sarkozy
Ségolène Royal est favorable à la taxe Tobin. La même que celle souhaitée par Nicolas Sarkozy. Pour elle, c’est «un coup de bluff» du chef de l’Etat. Mais s’il réussit, «tant mieux», a expliqué lundi matin sur France 2 la présidente de la région Poitou-Charentes. «Est-ce que c'est possible?, est-ce que c'est crédible qu'un pays seul puisse mettre la taxe Tobin?», a-t-elle demandé.

Aram-Morano, la suite...
Mercredi dernier, Nadine Morano goûtait peu la chronique de Sophia Aram sur France Inter, et en faisait largement écho. Ce lundi, c'est au tour de Sophia Aram de réclamer la démission de la ministre. La suite du crêpage de chignons est sur le site de Libération ce lundi. >> Lire par ici notre article

Quand Jean-Luc Mélenchon a un problème «avec les cons»
Alors qu'il était attendu à un rassemblement de soutien à Xavier Mathieu, ancien «Conti» jugé en appel, le candidat du Front de gauche à la présidentielle se fait alpaguer par un syndicaliste de SUD qui lui sort: «On a vraiment un problème avec les anciens ministres». EtJean-Luc Mélenchon de lui retorquer: «Moi j'ai un problème avec les cons», le tout étant filmé par une caméra de Canal+... Voici au moins un point commun avec Nicolas Sarkozy (Voir la vidéo à 17'39)

François Hollande et la suppression du quotient familial
Le candidat socialiste va proposer de supprimer un système fiscal censé encourager la natalité appelé «quotient familial» qui profite de facto aux hauts revenus, pour le remplacer par un autre système, écrit ce lundi Les Echos. Le quotient familial, créé après la Seconde Guerre mondiale et qui consiste à diviser les revenus familiaux par des parts attribués par enfant, coûte dix milliards d'euros par an dont les plus riches captent le quart. En effet, la moitié des citoyens sont exonérés d'impôt sur le revenu et n'en bénéficient donc pas. François Hollande proposera de le remplacer par un crédit d'impôt, c'est-à-dire un versement direct de l'Etat pour les enfants versés à tous, y compris aux non-imposables, qui représentent la moitié des contribuables, écrivent Les Echos.

Une photo pas si nette chez Marine Le Pen
Sur le site de campagne de la présidente du Front national marinelepen2012.fr, une photo pas si nette d'un sans-abri s'est glissée dans l'un des tracts, révèle le site Followed. A l'onglet «Campagne», puis «Tracts et affiches», on y voit un dépliant dénonçant la pauvreté, avec une photo choc, en noir et blanc, d'un sans-abri. Sauf que la personne photographiée n'est ni française, et encore moins sans-abri. D'après Followed, cet homme, américain, s'appelle Brian Y, et travaille comme modèle. La photo en question a été récupérée sur un site d'une photographe Lisa F. Young., et est en vente, libre de droits. Ou comment la madonne du «produit en France» utilise des photos estampillées Etats-Unis...

Quand Valérie Rosso-Debord (UMP) tacle Pierre Moscovici (PS)
La députée UMP de Meurthe-et-Moselle et déléguée générale adjointe de l'UMP «s'étonne», ce lundi dans un communiqué, des propos de Pierre Moscovici, directeur de la campagne de François Hollande, qui a qualifié dimanche de «véritables cabinets noirs» les «cellules de riposte à l'UMP». Et la députée, membre de cette cellule, de critiquer la critique: «Désormais il ne faudrait pas critiquer le candidat socialiste, plus mettre en exergue ses ambiguïtés ni faire éclater son absence totale de propositions sous peine d'être vulgaire!» Et de balancer: «La vraie vulgarité consiste à notre sens, à mentir aux Français en prétendant revenir sur la retraite à 60 ans, à mentir aux Français en leur promettant l'embauche de 60 000 nouveaux professeurs, à mentir aux Français  en leur promettant 300 000 contrats pour les jeunes...»

Non, non, Paul-Marie Coûteaux soutiendra bien Marine Le Pen
L'un des porte-paroles de Marine Le Pen aurait songé à quitter la campagne de la présidente du FN, affirmait un article de lemonde.fr de dimanche. Que nenni, affirme un peu plus tard l'intéressé dans un communiqué, qui a néanmoins fondé un parti distinct du Front national, baptisé SIEL (Souveraineté, indépendance et libertés), qu'il doit présenter officiellement le 25 janvier prochain, avant la tenue d'un congrès fin février. «Tous (l)es membres (du SIEL) appartiendront au comité national de soutien à Marine Le Pen et tous ses candidats concourront en juin aux côtés du Front National, et des partis qui voudront s'y joindre sous une bannière commune», écrit notamment le souverainiste.