Présidentielle: Sarkozy ne devrait pas se représenter vu son bilan, selon Moscovici

© 2012 AFP

— 

Pierre Moscovici, directeur de la campagne présidentielle de François Hollande, a assuré lundi que le candidat socialiste et son équipe seraient "à pied d'oeuvre" dès le 2 janvier pour répondre à une UMP qui est "dans la vulgarité totale".
Pierre Moscovici, directeur de la campagne présidentielle de François Hollande, a assuré lundi que le candidat socialiste et son équipe seraient "à pied d'oeuvre" dès le 2 janvier pour répondre à une UMP qui est "dans la vulgarité totale". — Fred Dufour afp.com

Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande, a estimé lundi que, vu son bilan, Nicolas Sarkozy ne se représenterait pas à l'Elysée «s'il avait la dignité de sa fonction».

Sur RTL, le député PS du Doubs a lancé: «Ce président de la République-candidat n'échappera pas à son bilan», «à ses promesses», «à ses mensonges», «à ses échecs». «Il a beau se tortiller dans tous les sens, ça le ramène à ce qu'il a fait et n'a pas fait».

«Ce bilan est terrible pour un président de la République, qui devrait, s'il avait la dignité de sa fonction, le conduire en réalité à ne pas se représenter», a ajouté l'ancien ministre.

«Politique et logique ne font pas toujours bon ménage»

«On ne voit pas bien comment Nicolas Sarkozy peut être réélu, en bonne logique», a-t-il dit, ajoutant toutefois que «la politique et la logique ne font pas toujours bon ménage».

A propos des voeux du chef de l'Etat adressés la veille à Metz aux fonctionnaires ayant travaillé le soir de la Saint-Sylvestre, Pierre Moscovici a lancé: «On est assez sidérés de voir un président de la République qui, depuis quatre ans, a amputé les effectifs de la fonction publique, qui n'a cessé de dauber les fonctionnaires, les mépriser», tout d'un coup «rappeler son amour de la fonction publique».