Présidentielle 2012: Philippe Poutou, points forts, points faibles

POLITIQUE A l'occasion de l'élection présidentielle «20 Minutes» fait le point sur les forces et les faiblesses des principales têtes d'affiche de la future élection...

Maud Pierron

— 

Philippe Poutou, à Condé-sur-Noireau, le 19 octobre 2011.
Philippe Poutou, à Condé-sur-Noireau, le 19 octobre 2011. — K. TRIBOUILLARD / AFP

Points forts:
Son CV de militant syndical et sa profession d’ouvrier. Dans son rôle de porte-parole des prolétaires, il est crédible, sincère et entendu. Il est déterminé à faire campagne et à se faire entendre, avec l’appui d’Olivier Besancenot, qui reste encore «le» visage du NPA.

Points faibles:
Un manque de notoriété flagrant qui amène des sondages désastreux, à 0%... Il manque également d’expérience dans les médias et certains de ses passages à la télé le montrent de manière criante et, du coup,  le désavantagent. C’est surtout un problème pour recueillir les nécessaires 500 parrainages pour s’inscrire officiellement dans la course élyséenne. Pour l’instant, Poutou est loin des temps de passage de Besancenot.