Villepin se demande pourquoi passer par le MoDem s'il y a ralliement au 2nd tour

© 2011 AFP

— 

Dominique de Villepin, candidat à la présidentielle, s'est demandé mardi pourquoi il faudrait "passer par la case MoDem", puisque son champion a dit qu'il "se rallierait" à un candidat au second tour, ajoutant que lui-même ne prendrait pas ses électeurs "en otage".
Dominique de Villepin, candidat à la présidentielle, s'est demandé mardi pourquoi il faudrait "passer par la case MoDem", puisque son champion a dit qu'il "se rallierait" à un candidat au second tour, ajoutant que lui-même ne prendrait pas ses électeurs "en otage". — Miguel Medina afp.com

Dominique de Villepin, candidat à la présidentielle, s'est demandé ce mardi pourquoi il faudrait "passer par la case MoDem", puisque son champion a dit qu'il "se rallierait" à un candidat au second tour, ajoutant que lui-même ne prendrait pas ses électeurs "en otage".

Interrogé par France 2 sur son choix entre les deux tours, l'ancien Premier ministre et fondateur de République solidaire a répondu : "Un candidat, celui du MoDem, a indiqué qu’il se rallierait à l’un ou à l’autre. Mais pourquoi passer alors par la case MoDem au premier tour si d’emblée, on sait que le ralliement aura lieu ? Vous savez, les électeurs n’aiment pas qu’on les prenne en otage". "Je ne prendrai pas les électeurs en otage, j’ai une idée de l’intérêt général, j’ai une idée de l’intérêt français et cette idée, je la défendrai jusqu’au bout", a réaffirmé Dominique de Villepin.

François Bayrou, candidat du Mouvement Démocrate, a indiqué qu'il exprimerait un choix au soir du 22 avril s'il n'était pas qualifié, ajoutant se battre pour "être au deuxième tour et l'emporter au deuxième tour".