Face à la «crise d'un système», Duflot défend des «solutions écologistes»

POLITIQUE Le parti Europe Ecologie - Les Verts doit voter pour son projet 2012 ce samedi...

© 2011 AFP

— 

Cécile Duflot, secrétaire nationale d'EELV, a défendu samedi devant les représentants du mouvement le projet du parti pour 2012, qui propose des "solutions globales écologistes" face à la "crise d'un système et d'un modèle de développement".
Cécile Duflot, secrétaire nationale d'EELV, a défendu samedi devant les représentants du mouvement le projet du parti pour 2012, qui propose des "solutions globales écologistes" face à la "crise d'un système et d'un modèle de développement". — Fred Dufour afp.com

Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe Ecologie - Les Verts, a défendu ce samedi devant les représentants du mouvement le projet du parti pour 2012, qui propose des «solutions globales écologistes» face à la «crise d'un système et d'un modèle de développement».

«Nous vivons un moment politique particulier» avec une «crise comme personne n'en a jamais vécue depuis des dizaines d'années», a-t-elle dit devant l'Agora d'EELV, qui réunit plus de 200 délégués et «coopérateurs» venus débattre du projet, au siège de la CFDT à Paris. Un vote consultatif est prévu samedi en fin de journée, avant un vote officiel du Conseil fédéral dimanche.

Face à la «crise d'un système et d'un modèle de développement» fondé notamment sur «l'ultra-court terme», et «au moment où on essaie de nous faire croire que la seule solution est de renier les acquis sociaux et aller vers des sacrifices plus importants», c'est un «programme d'action pour les temps qui viennent» avec l'objectif de «s'attaquer à la racine de nos difficultés et présenter des solutions globales écologistes», a souligné Cécile Duflot.

«Ni un petit livre vert ni une Bible», ce projet porte «l'étendard affirmé de vivre mieux» en «respectant la planète et les équilibres sociaux», a-t-elle ajouté, relevant que «l'originalité de l'écologie politique est d'avoir tiré les leçons de ce qu'il s'est passé au 20e siècle».

Eva Joly interviendra dans l'après-midi

Ce projet «dense, ambitieux, large, synthétique, radical et aussi réaliste et fondamentalement écologiste», «apporte des nouvelles solutions» car il ne faut «pas se cantonner à des solutions dépassées», selon la patronne d'EELV.

Et, a-t-elle répété, il n'y aura «pas de différence» avec le programme porté par Eva Joly pour la présidentielle qui sera dévoilé en février, même si «notre candidate mettra l'accent sur certains points». Eva Joly devait intervenir vers 14h30 devant l'Agora.

Enfin, ce programme est «une réponse à celles et ceux qui ne croient plus en la politique et auraient tendance à franchir le pas de la désespérance», a souligné Cécile Duflot.