Sondage: L'écart se resserre, mais Hollande toujours en tête des intentions de vote

N.Bg.

— 

François Hollande perd quelques points mais reste en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle, selon un sondage Ipsos/Logica Business Consulting réalisé pour France Télévisions, Radio France et Le Monde.

A 32%, le candidat socialiste est le favori des jeunes, des cadres supérieurs, des professions intermédiaires et des employés. Nicolas Sarkozy (25,5% d’intentions de vote) est sur une dynamique plus favorable, selon le sondage, en progression de 1,5 point notamment grâce au soutien des plus âgés. Marine Le Pen perd 2 points, à 17% d’intentions de vote.

Le trio de tête est suivi par Jean-Luc Mélenchon (7,5%) et François Bayrou (7%), tous deux en hausse de 1,5 point. Eva Joly reste stable à 6%. Les autres candidats se situent en-dessous de la barre des 2% d’intentions de vote.

La perte du triple A «grave» pour une majorité de Français

Au second tour, l’écart se resserre entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, mais celui-ci l’emporterait toujours largement sur un score de 60% contre 40% pour le président sortant. Le candidat socialiste bénéficierait d’un bon report des voix des autres candidats de gauche, et de la majorité des voix de François Bayrou. Les reports de voix sont moins nets pour Nicolas Sarkozy.

Des questions d’actualités ont été posées aux sondés par les enquêteurs. Ils sont 54% à penser que la perte du «triple A» de la France serait grave (et même «très grave» pour 14%), et 44% des Français estime que le plan de rigueur du gouvernement va trop loin, 26% qu’il ne va pas assez loin, et 19% en sont satisfaits.