Présidentielle: Comment être sûr de pouvoir voter en 2012?

PRATIQUE Tout ce qu'il faut savoir pour ne pas se faire refouler avant l'entrée de l'isoloir...

Julien Ménielle
— 
 Carte électorale française.
 Carte électorale française. — DAMOURETTE VINCENT / SIPA

Vous avez au moins 18 ans avant le premier tour, vous êtes de nationalité française et vous jouissez de tous vos droits civils et politiques? Vous êtes donc mûr pour aller voter en 2012, aux présidentielles d’abord (22 avril et 6 mai), puis aux législatives (10 et 17 juin). Encore faut-il être à jour. Le pense-bête de 20 Minutes.

S’inscrire sur les listes

Pour pouvoir voter, il faut être inscrit sur les listes électorales. Si ce n’est pas déjà fait, vous avez jusqu’au 31 décembre pour vous rendre dans la mairie de votre domicile (ou auprès de laquelle vous payez des impôts locaux depuis au moins 5 ans). Attention, c’est un samedi, mieux vaut s’y prendre à l’avance sous peine de passer du temps dans la file d’attente. Il est également possible de s’inscrire par courrier et même sur Internet dans certaines communes. Si vous avez eu 18 ans depuis le 1e mars ou si vous attendrez la majorité d’ici au premier tour, votre inscription est automatique et vous serez signifiée par courrier.

S’assurer qu’on est inscrit dans la bonne commune

Si vous avez déménagé, soit vous êtes toujours inscrit dans votre ancienne commune (ce qui peut être contraignant si vous habitiez loin) soit vous avez été radié. Dans tous les cas, pour pouvoir voter dans le bureau le plus proche de chez vous, il faut vous inscrire sur les listes électorales de votre nouvelle commune, et procéder comme indiqué ci-dessus.

Ne pas oublier ses papiers

Pour voter la carte d’électeur n’est pas obligatoire mais vous fera économiser un peu de temps puisque le numéro de votre bureau de vote est indiqué dessus. En revanche vous ne pourrez pas voter si vous n’avez pas sur vous une pièce d'identité valide.

Se déplacer

Les scrutins français sont souvent marqués par de forts taux d’abstention. Les électeurs se déplacent cependant plus volontiers pour les présidentielles, et notamment pour celle de 2007, où le taux d’abstention s’est limité à environ 16%. Pour l’élection de 2012, à nouveau, il faudra se déplacer pour pouvoir voter. A moins que... 

A moins d’opter pour la procuration

En attendant de pouvoir voter de chez vous, si vous ne voulez/pouvez pas vous déplacer le jour J, vous avez la possibilité d’envoyer quelqu’un à votre place. Choisissez une personne de confiance inscrite sur les listes électorales de la même commune que vous à qui vous donnerez procuration. Cette personne ne peut cependant pas voter pour plusieurs autres (sauf dans le cas de procuration pour un électeur à l’étranger). La démarche est gratuite et aucun justificatif n’est à fournir. Elle s'effectue au commissariat, à la gendarmerie, au tribunal d'instance ou au consulat français si vous êtes à l’étranger.