Eva Joly veut laisser les «aléas» de campagne derrière elle et «tracer sa route»

Avec Reuters

— 

La candidate d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) à la présidentielle en France, Eva Joly, entend «tracer sa route» en laissant derrière elle les incidents qui ont émaillé le début de sa campagne. L'ancienne magistrate est venue mercredi apporter son soutien à deux propositions de loi déposées par les quatre députés EELV appelées à être débattues, sans grande chance de succès, en séance publique jeudi.

«Dans une campagne, ce qui compte c'est de persévérer et c'est d'être assez indifférent aux aléas», a déclaré à la presse celle qui est pour l'instant créditée d'environ 5% des voix dans les sondages. «Je n'ai pas l'intention de relancer ma campagne, je n'ai pas l'intention de la changer. Je dirais que je trace ma route et je trace cette route avec tous les écologistes afin de porter haut et fort les valeurs pour lesquelles j'ai été élue (à la primaire)», a-t-elle poursuivi.