Présidentielle 2012: Pour Guéant, Hollande n'a pas «la carrure»

Avec Reuters

— 

«François Hollande n'a pas la carrure» pour être président et ses «promesses folles» ont une influence sur la perception de la France par les agences de notation, estime Claude Guéant dans une interview à paraître samedi dans Le Figaro.

«Il ne suffit pas d'avoir les mêmes mimiques que François Mitterrand pour être François Mitterrand. Il ne suffit pas d'être élu de Corrèze pour avoir la stature de Jacques Chirac. Il ne suffit pas d'être de la génération de Nicolas Sarkozy pour être Nicolas Sarkozy», déclare le ministre de l'Intérieur.

«Avec Hollande, c'est le concours Lépine de la dépense, des impôts et des déficits»

Pour Claude Guéant, il suffit d'écouter les «amis» socialistes de François Hollande pour porter un jugement sur le candidat socialiste à l'élection présidentielle de 2012. «Martine Aubry a dit qu'il n'avait pas d'épine dorsale. Ségolène Royal, qui le connaît bien, a critiqué son indécision. Laurent Fabius a lancé: "François Hollande président? On rêve"», a-t-il rappelé. «François Hollande se targue d'avoir été le collaborateur de François Mitterrand et de Lionel Jospin. Mais aucun d'entre eux ne l'a nommé ministre», poursuit le ministre dans une longue salve.

«Avec Hollande, c'est le concours Lépine de la dépense, des impôts et des déficits. De deux choses l'une: soit le candidat socialiste, s'il était élu, mettrait la France dans une situation de ruine et de dégradation de sa note financière; soit il serait contraint de renier ses engagements», affirme l'ancien secrétaire général de l'Elysée. «Les promesses folles du PS ont une influence sur la façon dont les agences de notation regardent la France», ajoute-t-il, alors que Moody's a mis la France sous surveillance.