Primaires socialistes: Le PS lâche des ballons, les écolos parlent de «lâcher de déchets»

POLITIQUE Le PS ne se fait pas que des amis dans les rangs écolos avec l'idée du lâcher de ballons...

Audrey Chauvet avec M.P.

— 

La caravane des primaires, le 19 juillet 2011, sur une plage de Berck.
La caravane des primaires, le 19 juillet 2011, sur une plage de Berck. — G. DAUDIN / AFP

Les lâchers de ballons prévus par le Parti socialiste dans le cadre de sa campagne des primaires ne sont pas tout à fait du goût des associations écologistes. Ces lâchers de ballons,  tel celui organisé ce vendredi après-midi  à Troyes, sont destinés à mobiliser et à rappeler que le scrutin se déroule dimanche.

Parmi les plus fervents pourfendeurs des ballons gonflés à l’hélium, Jacky Bonnemains, porte-parole de l’association les Robins des bois, qui «demande au Parti socialiste, comme à tout autre organisateur de lâcher de ballons, d’y renoncer et de trouver d’autres moyens plus écologiques de communiquer».

Ils jonchent les plages

A 20Minutes, il rappelle que les restes de ballons de baudruche constituent une grande partie des macro-déchets en plastique retrouvés sur les plages. «Un lâcher de ballons, c’est un lâcher de déchets, dénonce Jacky Bonnemains. Les fabricants disent qu’ils sont biodégradables mais c’est faux. Au mieux, ils se fragmentent quand ils n’échouent pas en mer où ils sont ingérés par les mammifères, les tortues et les poissons».

Selon l’association, plus d’un million de ballons s’envolent chaque année dans le ciel français, alors que des guirlandes ou des créations avec des ballons attachés les uns aux autres permettraient d’éviter de répandre du plastique dans l’environnement.