Présidentielle: Jean-Louis Borloo renonce à être candidat

POLITIQUE Le président du Parti radical l'a annoncé ce dimanche au journal de 20h, sur tf1...

J. M.

— 

Jean-Louis Borloo en déplacement à Cholet, le 23 juin 2011.
Jean-Louis Borloo en déplacement à Cholet, le 23 juin 2011. — F. PERRY / AFP

Il aurait aimé y aller, mais il n'y va pas. Jean-Louis Borloo a annoncé ce dimanche au journal de 20h sur TF1 qu'il renonçait à être candidat à la présidentielle. «Ce projet est prêt, je m’y suis préparé méthodiquement», a expliqué le président du Parti radical. Oui mais voilà, «ce n’est pas le temps, ce n’est pas la période» pour une candidature, a-t-il estimé.

La raison? «La crise», répond Jean-Louis Borloo. Selon lui, «la peur et le désarroi amènent vers les extrêmes» et l'ancien ministre ne veut pas prendre le risque de desservir son camp. Sans renoncer à toute ambition pour autant. «Les centres n'ont jamais été aussi éclatés», a-t-il affirmé, estimant qu'«on ira probablement vers des coalitions de part et d’autres».

«Centriste et radical»

Quant à savoir vers qui Jean-Louis Borloo va se tourner... Nicolas Sarkozy? «Je ne sais pas qui sera le candidat de l'UMP», répond Jean-Louis Borloo. L'homme se dit «centriste et radical» et affirme que «la parti radical se prononcera quand il faudra».

Une nouvelle que Rama Yade avait anticipé, la transfuge de l'UMP ayant annoncé vendredi qu'elle quittait le Parti radical pour le Nouveau centre. Une preuve du flair de celle qui avait rejoint Jean-Louis Borloo en décembre 2010 et qui annonçait dans la semaine que ce dernier serait candidat.