Téléchargement illégal: Aubry abrogera Hadopi et proposera une contribution à un euro par mois

WEB C'est la proposition de la candidate aux primaires socialistes qui estime que la lutte contre le piratage doit s'orienter en priorité contre les fournisseurs de contenus...

F. F.

— 

Martine Aubry, sur le plateau du Grand Journal, le 3 septembre 2011.
Martine Aubry, sur le plateau du Grand Journal, le 3 septembre 2011. — B. LANGLOIS/ AFP

Voilà qui va faire plaisir aux internautes et aux jeunes en particulier. La candidate aux primaires socialistes Martine Aubry a indiqué ce mardi qu’elle était favorable à une «contribution individuelle à la création» sur les téléchargements. Contribution qui s’élèverait à… un euro et qui serait prélevée sur l’abonnement mensuel à Internet.

Une bonne nouvelle donc pour tous les accros du téléchargement illégal. D’autant que la maire de Lille a également réaffirmé que «les lois répressives telles Hadopi et Loppsi» seraient abrogées dans le cas où un socialiste s’emparerait de l’Elysée. D’après elle, la lutte contre le piratage doit davantage se concentrer sur les fournisseurs de contenus.

 L’argent ainsi prélevé sur les abonnements Internet servirait à financer les droits d’auteur et l’aide à la création, principalement dans le secteur musical, le cinéma et les livres. En échange, tout le monde pourra donc télécharger de la musique dans un cadre non-commercial sans aucun risque de poursuite. «Le modèle reste à inventer», a déclaré Patrick Bloche, conseiller de Martine Aubry sur les questions culturelles.