«La parole» de DSK «sera utile», affirme Manuel Valls

M.P.

— 

Interrogé sur un éventuel retour de DSK après un non-lieu à New York, Manuel Valls a répondu que «la décence et la rigueur [l’]amènent à attendre les annonces et la décision» de la justice américaine. «Si DSK avait été présent, sa parole aurait été forte» vu le contexte de crise. «Sa parole aurait été utile, elle sera incontestablement utile», a brièvement expliqué le député-maire d’Evry lors de sa conférence de presse sur la dette, tenue lundi après-midi au siège du PS.