Présidentielle 2012: la galaxie de François Hollande

SOUTIENS A l'occasion de la présidentielle, «20 Minutes» fait le point sur les réseaux et soutiens des principales têtes d'affiche du la future élection...

Matthieu Goar

— 

François Hollande présente son programme lors de son premier meeting de campagne à Clichy-la-Garenne, mercredi 27 avril 2011
François Hollande présente son programme lors de son premier meeting de campagne à Clichy-la-Garenne, mercredi 27 avril 2011 — FACELLY/SIPA

Pour exister dans la bataille des primaires, François Hollande s’appuie sur une équipe assez plus resserrée que celle de Martine Aubry. A la baguette Pierre Moscovoci, député strauss-kahnien, chargée de diriger la campagne de l'ancien Premier secrétaire. Parmi les fidèles d'entre les fidèles, Stéphane Le Foll, député européen et porte flingue du boss. L’ancien premier secrétaire a également pris sous son aile d'anciens soutiens de Ségolène Royal en 2007 comme François Rebsamen, son numéro 2 à l’époque de Solférino, et l'avocat Jean-Pierre Mignard, un ami de longue date. A l’Assemblée, le vice-président du groupe socialiste, Bruno Le Roux, est l’un de ses plus fidèles lieutenants. Dans l’ombre travaillent des hommes comme Faouzi Lamdaoui, son attaché de presse, conseiller municipal d’Argenteuil.

Un cercle de pensée, une base militante


Au niveau des réseaux, François Hollande peut s’appuyer sur l'association «Répondre à gauche» qu’il a lancée en 2008 et animée par Stéphane Le Foll. A ne pas négliger non plus les rapports profonds qu’entretient Hollande avec la base du parti. Souvent accueilli à bras ouvert dans les fédérations, les militants ont apprécié qu’il ait maintenu le PS à flot malgré les divisions sur le référendum européen en 2005 et ont apprécié qu’il tienne la barre après le 21 avril 2002. Un respect qui pourrait compter au moment des primaires.