POLITIQUE

Présidentielle 2012: André Chassaigne, la biographie

«20 Minutes» vous présente les principales têtes d'affiche de la future élection...

Né le 2 juillet 1950 à Clermont-Ferrand, André Chassaigne est issu d’une famille ouvrière, son père travaillait à l’usine Michelin. Diplômé de l’Ecole normale primaire, il est  prof d’histoire-géographie et de lettres, puis directeur de collège dans le Puy-de-Dôme, région dans laquelle il fera l’essentiel de sa carrière politique.
Militant communiste de la première heure, André Chassaigne  devient dès  1977 adjoint au maire de Saint-Amant-Roche-Savine (Puy-de-Dôme), commune dont il devient maire en 1983 jusqu’à sa démission en 2010. Très bien implanté dans la région, il est élu conseiller général en 1979 (jusqu’en 2004). En 1998, il devient conseiller régional et démissionne en 2000 pour briguer un mandat de député.

Meilleur score communiste

En 2002, alors que le PCF obtient un mauvais résultat, il est le seul communiste à gagner une circonscription, toujours dans le Puy-de-Dôme. En 2007, il est réélu en améliorant sensiblement son score. Lors des régionales 2010, il mène la liste Front de gauche dans le Puy-de-Dôme et avec ses 14,2% des voix, il signe le meilleur score communiste dans toute la France. Et fait son retour au conseil régional.
Issu d’un territoire à la fois ouvrier et rural, André Chassaigne est très impliqué dans les questions agricoles. C’est lui qui a notamment déposé en 2008 un amendement limitant la culture d’OGM dans de nombreuses zones. Un article adopté à la surprise générale, et contre l’avis du gouvernement, ce qui provoqua une crise au sein de la majorité.
Fort de son parcours local, André Chassaigne - identifié par les militants grâce à sa moustache fournie -  refuse que l’étendard communiste à la présidentielle soit porté par un ex-socialiste, Jean-Luc Mélenchon. Il annonce donc en septembre 2010 qu’il est candidat à représenter le Front de gauche en 2012. Sans succès, Mélenchon est investi le 9 juin, candidat officiel du PCF.