Présidentielle 2012: Manuel Valls officialise sa candidature à la primaire socialiste

POLITIQUE Le député-maire PS d'Evry annonce sa candidature à la primaire du PS en vue de l'élection présidentielle...

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Le député PS Manuel Valls a envisagé lundi une proposition de loi interdisant "le port de signes religieux distinctifs là où il y a des enfants", afin d'éviter des situations comme celle de la crèche Baby Loup, poursuivie par une salariée licenciée pour port du foulard islamique.
Le député PS Manuel Valls a envisagé lundi une proposition de loi interdisant "le port de signes religieux distinctifs là où il y a des enfants", afin d'éviter des situations comme celle de la crèche Baby Loup, poursuivie par une salariée licenciée pour port du foulard islamique. — Bertrand Guay AFP/Archives

Un nouveau candidat entre dans la danse. Le député-maire PS d'Evry Manuel Valls se déclare candidat à la primaire socialiste, voulant incarner «l’énergie du changement». Dans un entretien accordé à Libération paru ce mercredi, Manuel Valls déclare notamment: «J'ai décidé de reprendre ma marche en avant et d'être candidat aux primaires», ajoutant qu'il est convaincu que «les primaires réserveront bien des surprises».

L'arrestation de DSK comme déclencheur?

Mardi soir sur le plateau du 20h de TF1, Manuel Valls a estimé: «Je suis convaincu que je suis capable de mobiliser de nombreux concitoyens», ajoutant que «la sécurité est une priorité. Manuel Valls rejoint ainsi les candidats déclarés à la primaire: François Hollande, Ségolène Royal et Arnaud Montebourg. Reste encore à Martine Aubry, la première secrétaire du PS, d'afficher ses intentions.

Le dépôt officiel des candidatures au Parti socialiste s'étalera entre le 28 juin et le 13 juillet, pour un scrutin prévu en octobre. Avant de se rapprocher de Dominique Strauss-Kahn dans la course à la primaire socialiste, Manuel Valls s'était déclaré, en juin 2009, candidat à l'investiture socialiste pour 2012. Il avait alors jugé «logique que le maire d'Évry succède au maire de Neuilly».

L'arrestation de Dominique Strauss-Kahn pour tentative de viol à New York à la mi-mai a bouleversé les plans de Manuel Valls. Le 23 mai, Manuel Valls déclarait dans les colonnes du Point : «Bien sûr, j'ai envie d'être candidat», ajoutant «ce que j'incarne doit être représenté dans la primaire, et j'ai envie de le représenter».