François Hollande se lance dans les primaires socialistes

Maud Pierron

— 

François Hollande à Tulle, à l'issue du premier tour des élections cantonales le 20 mars 2011.
François Hollande à Tulle, à l'issue du premier tour des élections cantonales le 20 mars 2011. — J.P. MULLER / AFP

C’est donc jeudi que François Hollande se déclarera candidat aux primaires. A l’issue de sa réélection à la présidence du conseil général de Corrèze, l’ex-premier secrétaire du PS se lancera –enfin– officiellement dans la course interne socialiste. «Il faut être à Tulle» jeudi, nous affirme un de ses très proches, confirmant une information d’Europe 1. Après s’être adressé brièvement aux Corréziens, depuis son fief, il filera ensuite sur le plateau télé du JT de France 2 pour s’adresser aux Français.

«Il tiendra un discours empreint de gravité, sérieux. François connaît la situation de la France. Il parlera certainement de la jeunesse, mais aussi des efforts à faire», annonce à 20minutes.fr un de ses intimes. Pas la peine d’attendre du député de Corrèze des piques contre ses rivaux à la primaire socialiste. «Il a été premier secrétaire pendant dix ans, il a été le garant de l’unité du parti», fait valoir ce proche qui se réjouit: «Il avait fixé un rendez-vous, il tient son engagement.»

Aubry bouscule son agenda

En effet, le député avait lié son engagement dans la primaire à la victoire de la gauche dans son département. «Imagine ce qu’on dira si je perds le département: 'Il veut être président et il n’est pas capable de gagner la Corrèze'», avait coutume de répéter à ses proches François Hollande. La première partie de son contrat remplie, il peut se tourner vers son futur.

Sauf que son agenda a été quelque peu bousculé par Martine Aubry. Initialement, il devait se déclarer ce week-end, depuis la Corrèze, autour de jeunes, puisqu’il veut faire de la jeunesse «la question centrale autour de laquelle s’articulent toutes les autres propositions». Mais Martine Aubry a préempté à la fois ce thème et le jour puisque le samedi, elle s’exprimera à Paris sur la jeunesse lors du forum organisé par le MJS, rappelle Europe 1. La primaire a déjà commencé.