Marine Le Pen en tête du premier tour: Une «fabrication par les instituts de sondage», selon Jean-Luc Mélenchon

POLITIQUE Le président du Parti de Gauche a également qualifié le sondage d'«invraisemblable»...

© 2011 AFP

— 

Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'investiture du Front de gauche (FG) pour la présidentielle de 2012, répond aux questions des journalistes lors d'un conseil national du Parti de Gauche, le 22 janvier 2011 à Paris
Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'investiture du Front de gauche (FG) pour la présidentielle de 2012, répond aux questions des journalistes lors d'un conseil national du Parti de Gauche, le 22 janvier 2011 à Paris — AFP PHOTO/ BERTRAND LANGLOIS

Jean-Luc Mélenchon a qualifié samedi le sondage plaçant en tête Marine Le Pen (Front national) au premier tour de la présidentielle d'«invraisemblable». «Nous sommes en train d'en parler alors que c'est aussi stupide que si le père Noël était en tête», a déclaré le président du Parti de Gauche interrogé par I-Télé.

«Tout ça est une guignolisation de la politique, absolument invraisemblable», a-t-il lancé. «Pourquoi voulez-vous que le peuple français soit le seul peuple qui ait envie d'avoir un fasciste à sa tête, pourquoi ils seraient comme ça les Français», s'est-il interrogé.

«Tout ça est une sorte de fabrication par les instituts de sondage qui mettent des coefficients multiplicateurs et qui espèrent comme ça avoir quelque chose à vendre et créer de l'actualité», a-t-il conclu.