Strauss-Kahn doit aller au bout de son mandat au FMI, estime Baroin

PRESIDENTIELLE Ce qui l'empêcherait de se présenter à l'élection de 2012...

Avec Reuters

— 

Dominique Strauss-Kahn, le 4 décembre 2010, à Bruxelles.
Dominique Strauss-Kahn, le 4 décembre 2010, à Bruxelles. — G. GOBET/ AFP

Réel souci de l'image de la France ou simple souhait stratégique? Le porte-parole du gouvernement, François Baroin, a dit souhaiter dimanche que Dominique Strauss-Kahn termine son mandat à la tête du Fonds monétaire international (FMI) pour ne pas écorner «l'image de la France».

Le mandat de l'ancien ministre socialiste de l'Economie court jusqu'en novembre 2012. En d'autres termes, aller jusqu'au bout de son mandat l'empêcherait de se présenter à la prochaine présidentielle en France, prévue en avril.

«Je trouve que c'est très bien qu'un Français soit à la tête d'une grande institution internationale et c'est mieux pour l'image de la France que ce même Français conserve son mandat jusqu'au bout», a déclaré François Baroin sur BFM TV.

Les primaires du PS prévues en octobre

«Puisqu'il a pris un engagement qu'il le respecte», a ajouté le ministre du Budget soulignant qu'il n'était, en tant que ministre de droite, «pas favorisé d'informations particulières» sur les intentions du patron du FMI.

«M. Strauss-Kahn a un mandat qui l'emmène au-delà de la présidentielle. M. Strauss-Kahn que je sache est toujours directeur du FMI. M. Strauss-Kahn sera en place au côté du président de la République pour piloter les affaires du G20 au cours de cette année», a fait valoir François Baroin.

Le Parti socialiste doit désigner en octobre son candidat à l'Elysée lors de primaires. Les candidatures à l'investiture doivent être déposées entre le 28 juin et le 13 juillet.