Résultats législatives 2022 : En Nouvelle-Aquitaine, six députés RN élus à l'issue du second tour

SECOND TOUR Sur ses vingt-huit circonscriptions, la Nouvelle-Aquitaine va envoyer six députés RN à l’Assemblée nationale, dont deux en provenance du Lot-et-Garonne et deux de Gironde

M.B.
— 
Edwige Diaz, responsable départementale du RN en Gironde, élue dan la 11e circonscription
Edwige Diaz, responsable départementale du RN en Gironde, élue dan la 11e circonscription — UGO AMEZ/SIPA
  • En Gironde, Edwige Diaz l'emporte dans le Blayais, ainsi que Grégoire de Fournas dans le Médoc.
  • Le Lot-et-Garonne va aussi envoyer deux députés RN à l'Assemblée nationale.
  • Les deux derniers députés RN arrivent de Dordogne et de Charente.

Elle a été l’une des toutes premières à annoncer sa victoire dimanche soir, tant elle est nette. Edwige Diaz, responsable du Rassemblement national en Gironde, a été largement élue dans la 11e circonscription de la Gironde, terre viticole du Blayais, avec 58,7 % devant la députée sortante LREM Véronique Hammerer (41,3 %).

Edwige Diaz est l'une des figures montantes du parti de Marine Le Pen, dont elle est membre du bureau exécutif depuis la dernière campagne présidentielle. Chef de file du Rassemblement National à la région Nouvelle-Aquitaine et conseillère d'opposition à la mairie de Saint-Savin, elle a monté progressivement tous les échelons en Gironde depuis une dizaine d'années.

Un viticulteur élu dans le Médoc

Un autre candidat RN est élu en Gironde : dans le Médoc (5e circonscription), une autre terre viticole, Grégoire de Fournas l'emporte avec 53,3 % des voix face au candidat Nupes Olivier Maneiro (46,7 %). Il était déjà arrivé en tête au premier tour (28,55 %). Lui-même viticulteur, ce fervent défenseur de la chasse a adhéré au Front national en 2011. Au niveau politique, il est à 37 ans délégué départemental adjoint du RN en Gironde et conseiller municipal d'opposition à Pauillac.

En Dordogne, Serge Muller l’emporte d’un cheveu (50,44 %) face au sortant Michel Delpon (LREM). Seules 330 voix les séparent.

En Charente, Caroline Colombier (RN) l’emporte dans la troisième avec 50,24 %, devant la candidate « Ensemble ! » Sylvie Mocoeur. A 64 ans, Caroline Colombier est conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine depuis 2021. Elle est aussi déléguée départementale RN et aussi la belle-soeur de Jacques Colombier, figure locale du FN/RN, conseiller régional et ancien député européen.

Deux RN dans le Lot-et-Garonne

Dans le Lot-et-Garonne, où Marine Le Pen était arrivée en tête au second tour de la présidentielle, deux députées du RN ont été élues. C’est une triangulaire dans la deuxième circonscription de Marmande qui a porté l’eurodéputée RN Hélène Laporte au Palais-Bourbon, avec 39,44 % des suffrages, devant le maire de Virazeil Christophe Courrelongue (Nupes-PS, 30,75 %).

Victoire également du RN à Villeneuve-sur-Lot (3e), l’ancienne circonscription du ministre socialiste Jérôme Cahuzac : la cheffe départementale du RN Annick Cousin (56,97 %) a battu le candidat Nupes-LFI, nouveau venu en politique et comédien de profession, Xavier Czalpa (43,03 %). Annick Cousin, à 48 ans, est une Lot-et-Garonnaise de naissance, qui dirige la délégation locale du parti d'extrême-droite depuis l'an dernier. Cette agente administrative au centre psychiatrique de Foulayronnes est conseillère régionale depuis 2021, après une première candidature politique en milieu de liste aux régionales de 2015.

Découvrez les résultat du second tour des législatives 2022 par ville, département et circonscription sur 20minutes.fr