Résultats législatives 2022 : En Gironde, Ensemble ! perd trois circonscriptions au profit du RN et de la Nupes

SECOND TOUR La majorité présidentielle limite les dégâts dans le département, en conservant sept circonscriptions

Elsa Provenzano
— 
Nicolas Thierry (EELV-Nupes) et Edwige Diaz (RN) ont été élus députés pour la première fois.
Nicolas Thierry (EELV-Nupes) et Edwige Diaz (RN) ont été élus députés pour la première fois. — Medhi Fedouach et Thibault Moritz
  • Ensemble ! perd trois circonscriptions mais conserve sa majorité dans le département de la Gironde.
  • Deux députés du Rassemblement national ont été élus pour la première fois depuis 1986, dans le Blayais et le Médoc.
  • La Nupes ne conquiert qu’une circonscription, la 2e celle de Bordeaux centre, avec l’élection de l’écologiste Nicolas Thierry. Elle conserve les 3e et 4e, historiquement à gauche.

La majorité présidentielle a perdu son avantage en Gironde après le second tour des législatives ce dimanche, tout en conservant sept circonscriptions sur douze, contre dix auparavant. L’alliance Nupes gagne dans trois circonscriptions, dont deux étaient déjà à gauche (la 3e et la 4e) et le RN a créé la surprise avec l’élection de deux députés.

Deux députés RN dans les territoires plus ruraux

Alors qu’il n’y avait pas de député d’extrême droite en Gironde depuis 1986, deux ont été élus. Edwige Diaz était très bien placée dès le premier tour sur la 11e circonscription du Blayais et réalise 58,70 %, avec une belle avance sur la députée sortante Ensemble ! Véronique Hammerer, 41,30 %. Le candidat RN sur la 5e circonscription du Médoc Grégoire de Fournas s’est imposé avec 53, 28 % contre 46,72 % pour le candidat Nupes Olivier Maneiro. Le député sortant Benoît Simian (ex-LREM) s’était présenté en dissident, ne récoltant que 3,68 % des suffrages au premier tour. Au second tour de la présidentielle, Marine Le Pen avait recueilli 59,92 % des suffrages à Lesparre-Médoc, la sous-préfecture du Médoc. A l’échelle de la Nouvelle Aquitaine, le RN s’est imposé dans six circonscriptions.

La Nupes en tête dans les circos citadines

Le candidat Nicolas Thierry (EELV-Nupes) réalise un beau score avec 53,34 % dans la 2e, ravissant cette circonscription de Bordeaux centre à Catherine Fabre, la sortante LREM. Le candidat LFI-Nupes Loïc Prud’homme est réélu haut la main avec 59,27 % des voix face au Modem Fabien Robert, 40,73 %. Le candidat sortant PS-Nupes Alain David est aussi facilement réélu avec 59,73 % ne laissant aucune chance à Mélissa Karaca (40,27 %), investie par la majorité présidentielle.

Ensemble ! l’emporte avec des scores très serrés

Thomas Cazenave (Ensemble !) est confortablement élu avec plus de 59,11 % et Sophie Panonacle de la majorité présidentielle n’a pas été en danger, récoltant 60 % des suffrages devant le candidat RN Laurent Lamara (40 %). Sur la 10e, le sortant Florent Boudié distance avec 53,26 % la candidate d’extrême droite Sandrine Chadourne. La sortante Bérangère Couillard (LREM) sur la 7e a réussi à creuser l’écart (52,71 %) sur Jean-Renaud Ferran (Nupes) qui récolte 47,29 % des suffrages.

Mais, certains députés sortant de la majorité présidentielle ont eu chaud. Sur la 9e, Sophie Mette est réélue de justesse avec 50,49 % face à Sacha André (Nupes). Dans la 12e, c’est aussi d’un cheveu que le candidat Pascal Lavergne (Ensemble !) avec 50,23 %, devance la candidate Mathilde Feld (Nupes). Le sortant Eric Pouillat (Ensemble !) s’impose aussi de très peu dans la 6e circonscription avec 51,85 %, face à Vanessa Fergeau-Renaux (Nupes).

Découvrez les résultats du second tour des législatives 2022 par ville, département et circonscription sur 20 Minutes