Résultats législatives 2022 : A Marseille, la Nupes s’implante, LREM sauve les meubles et le RN perce

SECOND TOUR Ensemble ! limite la casse, la Nupes défaite par un RN qui envoie six députés du département à l'Assemblée nationale. Symbole de cette percée, Gisèle Lelouis a été élue dans les quartiers nord

Alexandre Vella
Trois blocs. Une nouvelle géographie politique s'est dessinée à l'issue du scrutin.
Trois blocs. Une nouvelle géographie politique s'est dessinée à l'issue du scrutin. — CLEMENT MAHOUDEAU / AFP
  • A Marseille, Ensemble !, emporte trois circonscriptions, la Nupes trois et le RN une.
  • Aix-en-Provence et le Pays salonnais sont restés fidèles à Macron où les trois sortants ont été réélus.
  • Ailleurs dans le département, et à l'exception de Martigues, bastion du PCF, le RN s'est imposée partout.

Trois blocs, une percée historique, un parti présidentiel en marche arrière et une alliance payante à Marseille. Le paysage politique des Bouches-du-Rhône redessiné par le sort des urnes ce dimanche est nettement fracturé. Trois forces politiques se partagent presque équitablement les 16 sièges provençaux qu’il y avait à pourvoir lors de ces législatives.

Ensemble ! en marche arrière

La douche est froide, mais les meubles semblent sauvés pour les candidats d’Emmanuel Macron, dont le parti passe de neuf députés en 2017 à six en 2022 dans les Bouches-du-Rhône. Aix-en-Provence et le Pays salonnais sont restés fidèles à Macron, où les trois sortants ont été réélus. Anne-Laurence Petel et Mohamed Laqhuila Ensemble ! (ex- LREM), tous deux opposés à un candidat du Rassemblement national, ont été réélus. Tout comme Jean-Marc Zulesi (Ensemble !) qui est reconduit dans la 8e circonscription.

Dans les deux circonscriptions du sud de Marseille, Claire Pitollat et Lionel Royer-Perreaut, candidats de Ensemble ! l’ont emporté assez facilement. La soirée à suspens de cette élection s’est déroulée dans la 1re circonscription de Marseille, où Sabrina Agristini-Roubache (Ensemble !) s’est imposée dans un mouchoir de poche face au RN et permet à sa formation de rester à égalité avec le RN au nombre de députés.

Une cohorte de députés RN

Avec six députés élus, le RN qui avait fait chou blanc dans les Bouches-du-Rhône en 2017, devient du jour au lendemain la première force politique du département à l’Assemblée nationale, a égalité avec Ensemble !. Comme un symbole, le parti de Marine Le Pen a (re) conquis une des deux circonscriptions des quartiers nord, qui avait déjà élu en 1986 un député frontiste. Dans cette 3e circonscription, Gisèle Lelouis a battu Mohamed Bensaada le candidat de la Nupes. Un duel au sujet duquel, Alexandra Louis, la députée LREM sortante et battue au premier tour, n’a pas souhaité donner de consigne de vote.

Nupes mi-figue mi-raisin

Si le pari de la Nupes, celui de priver Emmanuel Macron d’une confortable majorité absolue à l’Assemblée nationale, est réussi, ses résultats à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône sont décevants. Des dix candidats qualifiés au second tour, quatre ont été élus, dont trois à Marseille avec Manuel Bompard, Sébastien Delogu et Hendrik Davi. L’alliance des gauches espérait un meilleur résultat, mais ses défaites dans quatre des six duels l’opposant au RN pèsent lourd à l’heure de comptes.

Découvrez les résultats du second tour des législatives 2022 par ville, département et circonscription sur 20 Minutes.


 

Avec 61% des électeurs qui se sont abstenus, soit près de huit points de plus que la moyenne, les Marseillais se sont visiblement montrés peu intéressés par ces élections.