Résultats Législatives 2022 : A Rennes, Florian Bachelier se fait concasser, la Nupes en embuscade

PREMIER TOUR Proche d’Emmanuel Macron, le premier questeur de l’Assemblée nationale est distancé par le socialiste Mickaël Bouloux en vue du second tour

Camille Allain
— 
Premier questeur de l'Assemblée nationale, Florian Bachelier est arrivé deuxième dans la 8e circonscription d'Ille-et-Vilaine.
Premier questeur de l'Assemblée nationale, Florian Bachelier est arrivé deuxième dans la 8e circonscription d'Ille-et-Vilaine. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA
  • Le député sortant Florian Bachelier est arrivé 2e du 1er tour des élections législatives loin derrière le socialiste Mickaël Bouloux, candidat de la Nupes.
  • Un duel très serré se tiendra entre la gauche de Claudia Rouaux et la majorité présidentielle incarnée par Christophe Martins dans la 3e circonscription.
  • Ailleurs à Rennes, LREM et l’union de la gauche sont également au second tour.

EDIT du 13/06/2022 à 8 heures. Une erreur s'était glissée dans notre article. Dans la 1re circonscription d'Ille-et-Vilaine, c'est le candidat Nupes Frédéric Mathieu qui est arrivé en tête devant la candidate d'Ensemble Hind Saoud. 

Rennes avait massivement voté pour Emmanuel Macron en 2017. Mais en 2022, c’est vers le parti de Jean-Luc Mélenchon que la capitale bretonne s’était tournée. Pour ce premier tour des élections législatives, la ville gérée depuis 40 ans par le Parti socialiste a donc hésité. Dans ses circonscriptions, Rennes verra donc un duel entre la majorité présidentielle et la Nupes. Rien ne semble joué tant les scores sont serrés.

Florian Bachelier n’est pas premier

Le premier questeur de l’Assemblée nationale est l’un des députés bretons les plus connus sur la scène nationale. Dimanche soir, Florian Bachelier a pourtant essuyé un gros revers dans la si disputée 8e circonscription. Fidèle soutien d’Emmanuel Macron, le député sortant a vu le maire du Rheu Mickaël Bouloux prendre le leadership avec 45,7 % des voix. C’est treize points de plus que le député sortant, crédité de 32,3 % des voix.

«La semaine prochaine sera décisive, et nous allons poursuivre notre mobilisation pour convaincre les électrices et les électeurs de se rendre aux urnes au second tour», a réagi le socialiste. Au second tour, il affrontera le député LREM dont la personnalité irrite souvent la gauche rennaise depuis son arrivée en politique en 2017. Cette année-là, il avait recueilli près de 41% des suffrages au premier tour, éliminant du même coup le président de la métropole Emmanuel Couet.

La Nupes d’une courte tête dans la 3e circonscription

La terre socialiste n’a pas tremblé mais presque. Dimanche soir, la députée sortante Claudia Rouaux est arrivée en tête dans la 3e circonscription (Rennes Ouest) avec 35,7 % des voix. Mais que ce fut dur ! La socialiste, investie par la Nupes, est talonnée par le candidat du Parti radical de gauche Christophe Martins, officiellement investi par la majorité présidentielle et qui arrive deuxième avec 32,5 % des suffrages. Le second tour s’annonce particulièrement serré dans une circonscription qui avait perdu son député lors du dernier mandat, avec la mort de François André. Sa suppléante Claudia Rouaux siège à l’Assemblée nationale depuis février 2020.

Laurence Maillart-Méhaignerie talonnée par Tristan Lahais

Le match est loin d’être joué dans la 2e circonscription. Mais à la mi-temps, la députée sortante Laurence Maillart-Méhaignerie semble avoir pris l’ascendant sur son adversaire. Créditée de 41,4 % des suffrages, la candidate LREM distance Tristan Lahais (Nupes) d’un peu plus de 1.000 voix. Le représentant du parti Génération.s est à 39,5 %, loin, très loin devant Stéphanie Cadiou (Rassemblement national), qui a obtenu 8,4 % des voix. « Comme nous l’annonçons depuis des semaines, cette élection se jouera à quelques centaines de voix », a commenté le candidat de la gauche.

La Nupes pour reprendre le poste vacant ?

Sans député depuis la démission de Mustapha Laabid, condamné à trois ans d’inéligibilité pour abus de confiance en 2020, la 1re circonscription rennaise pourrait échapper à son ancienne assistante parlementaire. Investie par La République en marche, Hind Saoud est arrivée en seconde position au 1er tour des élections législatives avec 32,7 % des suffrages. Dimanche prochain, elle sera opposée au candidat de la Nupes Frédéric Mathieu issu de La France insoumise, qui la devance de 6,5 points (39,3%). La candidate du Rassemblement national arrive en troisième position avec 9,6 % des voix et est éliminée.

Découvrez les résultats du premier tour des législatives 2022 par circonscription dans chaque ville et département.