Résultats Législatives 2022 : A Nice, Ciotti avec « une ligne claire » face au candidat de la majorité en embuscade

LE DEUXIEME TOUR EN VUE Le député LR Eric Ciotti est arrivé en tête du premier tour dans la première circonscription des Alpes-Maritimes. Il sera en duel avec Graig Monetti, soutenu par Christian Estrosi, arrivé moins de 6 points derrière

Fabien Binacchi
Eric Ciotti a voté dimanche matin à l'école Jean-Moulin, à Nice
Eric Ciotti a voté dimanche matin à l'école Jean-Moulin, à Nice — SYSPEO/SIPA
  • Même si Eric Ciotti a largement gagné le premier tour des élections législatives dans la première circonscription des Alpes-Maritimes, son outsider, adjoint au maire de Nice, a de son côté réussi à se faire un nom.
  • Graig Monetti, qui pourrait profiter d’un important report de voix, notamment de la Nupes, prone le retour au « vivre ensemble » face aux « campagnes sur la haine, sur la peur et sur la division ».

L’heure n’était pas au triomphalisme dimanche soir sur le podium installé devant le QG d’Eric Ciotti, au port de Nice. Le député LR sortant de la première circonscription des Alpes-Maritimes est arrivé en tête du premier tour des élections législatives, avec 31,7 % des voix, mais son adversaire direct, le candidat de la majorité présidentielle Graig Monetti (25,92 %) est en embuscade. Le premier explique qu’il va continuer à défendre « une ligne claire » quand le second pourrait réussir à profiter davantage de reports de voix.

Déjà en duel avec une candidate LREM en 2017 (il obtenait alors 35 % des suffrages), Eric Ciotti aurait certainement espéré obtenir une avance un peu plus confortable avant le second tour, d’autant plus que le parti Reconquête ! d’Eric Zemmour avait décidé de ne pas lui opposer de candidat. Et même s’il gagne largement ce premier tour, son outsider, adjoint au maire de Nice, a de son côté réussi à se faire un nom. Graig Monetti aura sans doute profité d’une campagne très active et du soutien, de poids, de Christian Estrosi, qui a lancé sa candidature.

Les votants pour la Nupes et le RN seront déterminants

Alors, à quoi peut-on s’attendre au second tour, dimanche prochain ? Par son positionnement très droitier, le député sortant pourrait logiquement bénéficier d’une bonne partie des voix de la candidate RN Muriel Vitteti (13,32 %). Mais son concurrent, lui, saura aussi sans doute puiser dans les réserves de la représentante de la Nupes, Anne-Laure Chaintron, qui a engrangé plus de 20,42 % des suffrages ce dimanche soir.

Graig Monetti n’a d’ailleurs pas tardé à marquer ses différences avec Eric Ciotti après une campagne, dit-il, menée « sur l’optimisme, sur le rassemblement ». « Il faut revenir à ce que l’on appelle le vivre ensemble, a-t-il appuyé dès la proclamation des premiers résultats. Il est venu le temps de changer de député dans la première circonscription de Nice et des Alpes-Maritimes. Il en est assez des campagnes sur la haine, sur la peur et sur la division. »

« J’ai tissé des liens avec les Niçois », vante Eric Ciotti

Le patron du parti Les Républicains dans les Alpes-Maritimes, grave, sans doute également miné par certains des autres résultats de ses collègues dans les circonscriptions voisines, a de son côté prévu de rester « dans sa ligne, claire, de proximité ».

« J’ai tissé des liens avec les Niçois et je vais rester moi-même, avec mes valeurs. Je sors à plus de 32 % là où notre candidate [Valérie Pécresse] pour la présidentielle obtenait moins de 5 % des voix », a-t-il rappelé juste avant la proclamation des résultats définitifs, qui le plaçaient finalement à 31,7 %.

Découvrez les résultats du premier tour des législatives 2022 par circonscription dans chaque ville et département.