Législatives 2022 : Un chamboule-tout avec la tête des membres du gouvernement à une kermesse de Nupes

JEU D'ENFANTS? En campagne pour les législatives 2022, le député (LFI) du Nord, Adrien Quatennens, a publié sur Twitter la photo d’un chamboule-tout à l’effigie de certains ministres et d’Emmanuel Macron

Mikaël Libert
— 
Le chamboule-tout présidentiel.
Le chamboule-tout présidentiel. — A.Quatennens / Twitter
  • Adrien Quatennens (LFI) est candidat aux législatives dans la 1re circonscription du Nord sous la bannière Nupes.
  • L’alliance avait organisé, vendredi, une kermesse dans le quartier populaire de Lille-sud.
  • Sur Twitter, le député sortant a posté la photo d’un chamboule-tout à l’effigie de membres du gouvernement.

En langage politique, un remaniement ministériel peut aussi s’appeler un chamboule-tout présidentiel. Mais le chamboule-tout est d’abord un jeu consistant à balancer des balles pour faire tomber une pyramide de boîtes de conserve. En campagne pour sa réélection au siège de député du Nord, Adrien Quatennens (LFI – Nupes) a prouvé grâce à une photo que l’on pouvait très bien faire un mix des deux. Le trait d’humour du député a néanmoins suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux.

Actuel député de la 1re circonscription du Nord sous l’étiquette LFI, Adrien Quatennens n’a pas attendu l’ouverture de la campagne officielle des législatives pour battre le pavé lillois. Il passe notamment beaucoup de temps sur les marchés à distribuer des tracts Nupes auprès des électeurs dans le but de retrouver son siège. Mais vendredi, ce n’est pas devant des étals de fruits et légumes que le député a fait campagne. L’alliance de gauche au nom de laquelle il se représente avait organisé une « kermesse populaire » dans le quartier de Lille-sud.

« Quel mauvais exemple d’éducation »

La foule était au rendez-vous. Des familles et des enfants avec lesquels Adrien Quatennens a partagé « des moments de joie » comme il le souligne sur Twitter. Nupes avait notamment organisé des jeux pour les plus jeunes, dont un est l’objet de la polémique. Un chamboule-tout installé sur une table de camping dont les boîtes à dégommer étaient décorées de photos de membres du gouvernement : Gérald Darmanin, Eric Dupond-Moretti, Emmanuel Macron ou de sa première ministre, Elisabeth Borne. Une affiche précisait « Les 12 et 19 juin, nous pouvons faire tomber le gouvernement ».

Sauf que la blague n’a pas fait rire tout le monde, en attestent les 266 commentaires sous la photo postée par le député. « Et donc, un élu député avec un salaire de cadre supérieur trouve intelligent et éducatif d’initier des enfants à tirer sur des effigies de membres du gouvernement », « ça mérite une plainte pour incitation à la haine envers des personnes physiques », « quel mauvais exemple d’éducation des enfants en leur apprenant à ne pas respecter les autres, à ne pas respecter notre pays, notre république, nos institutions »…

Et l’on ne cite ici que les commentaires les plus modérés. D’ailleurs, même dans son propre camp, on doute de la pertinence de ce jeu : « Le chamboule-tout, je pense que ce n’est pas une bonne idée. C’est avec les idées qu’il faut convaincre il me semble. Pas avec des caricatures, et certainement pas auprès des enfants », regrette même la directrice de campagne de la candidate PS- Nupes à Colmar, Aïcha Fritsch. Contactée à ce sujet par 20 Minutes, l’équipe d’Adrien Quatennens n’a pas encore donné suite.