Présidentielle 2022 : La mobilisation contre l'extrême droite s'organise pour les manifestations de samedi

CAMPAGNE Revivez avec nous la campagne présidentielle quatre jours après le premier tour qui a vu Emmanuel Macron arriver en tête (27,84 %), devant Marine Le Pen (23,15 %)

20 Minutes avec AFP
— 
Le second tour aura lieu le dimanche 24 avril
Le second tour aura lieu le dimanche 24 avril — Adil Benayache/SIPA

L’ESSENTIEL

  • La campagne du second tour est intense : les deux finalistes s’affrontant à distance sur les retraites, le pouvoir d’achat, l’Europe et le régalien. Chacun lorgne surtout les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, arrivé en troisième position avec 21,95 % des voix.
  • Ce jeudi, Emmanuel Macron sera accueilli au Havre par son ancien Premier ministre Edouard Philippe, maire de la ville. Le candidat visitera dans l’après-midi le port, plus grande plateforme française pour les conteneurs, avant de se rendre à l’usine de production d’éolienne en mer Siemens Gamesa.
  • Longue journée en perspective aussi pour Marine Le Pen : invitée de l’émission Les Quatre vérités sur France 2 à 07h30, elle répondra en début d’après-midi aux lecteurs de La Provence avant de tenir un meeting en soirée au Parc des Expositions d’Avignon.
  • Retrouvez l’ensemble des résultats du premier tour à l’élection présidentielle 2022 par ville, département et région sur 20 Minutes.

 

 

C'est la fin de ce live. Merci de nous avoir suivis. Retrouvez les informations liées à la campagne d'entre-deux tours sur notre site.
18h10 : Le Pen se plaint d’interviews annulées

« Je regrette l’attitude de mon concurrent qui prive les Français d’un débat démocratique libre et ouvert », a dénoncé la candidate d’extrême droite. Marine Le Pen a regretté sur Twitter qu’une « série d’émissions et d’interviews dans la presse » auxquelles elle devait participer ont été annulées parce que son adversaire avait refusé, de son côté, d’y figurer. Pour les titres comme Paris Match ou L’Opinion, ou la chaîne C8, l’absence de l’un entraîne l’impossibilté d’accueillir l’autre. « Le président Emmanuel Macron ayant finalement décliné notre proposition, par souci d’équité, nous avons prévenu Madame Le Pen que nous retirions notre proposition. Nous aurions procédé de la même manière si Marine Le Pen nous avait fait faux bond », a ainsi indiqué la directrice de la rédaction de Paris Match, Caroline Mangez.

16h45 : Lagarde en perd la voix

Interrogée lors d'une conférence de presse de la BCE sur la rumeur qui la place à Matignon en cas de victoire d'Emmanuel Macron, la présidente de la Banque centrale européenne s'est fendue d'un «J'en perds la voix». 

16h28 : Poutou bat le rappel pour la manif

Le candidat du NPA a appelé ses followers Twitter à manifester contre l’extrême droite. « Pas une voix pour le programme raciste et ultra-réactionnaire de Le Pen ! Tou·te·s dans la rue contre l’extrême droite ! » a-t-il posté.

16h21 : Lassalle révèle le montant de ses chèques

«Je ne l'avais jamais dit à personne, mais aujourd'hui je rencontre André Bercoff, je ne vais pas lui faire de cachoterie», a ironisé Jean Lassalle au micro du présentateur star de SudRadio. Le candidat battu au premier tour a finalement révélé le montant des chèques qu'il a envoyés au PS, à LR et à EELV au nom de Résistons, son parti. 10 euros. Un beau coup de comm' à faible coût.

16h16 : Manifestations contre l'extrême droite samedi

A Paris, une manifestation contre l'extrême droite partira samedi à 14h de la place de la Nation. Ce sera l'une des dizaines de manifestations prévues en France à l'appel de nombreuses organisations et de syndicats dont la Ligue des droits de l'Homme, la CGT ou le Syndicat de la magistrature. Ces organisations se retrouveront autour du mot d'ordre «Contre l'extrême droite et ses idées, pas de Marine Le Pen à l'Elysée».

14h47 : Un nouvel échange de prisonniers

Un quatrième échange de prisonniers a eu lieu ce jeudi entre les deux pays en guerre. Cinq officiers, 17 soldats et huit civils ont été libérés par les Russes, a annoncé Kiev, en parlant d'un échange, sans préciser le nombre de Russes libérés en retour.

14h30 : les éoliennes alimentent le débat

Démonter les parc éoliens existants, comme le projette Marine Le Pen, serait "une aberration", a estimé Emmanuel Macron ce jeudi sur France Bleu. Il a affirmé que le moratoire sur l'éolien préconisé par Marine le Pen entraînerait la fermeture du site industriel de Siemens Gamesa de production d'éoliennes offshore, situé sur le port du Havre et qui doit créer 750 emplois. 

13h01 : Manifestation d'étudiants devant Sciences-Po

Tandis que l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne est toujours partiellement occupée, 150 étudiants se sont réunis jeudi devant Sciences Po Paris. Ils ont déroulé des banderoles sur les portes indiquent «pas de quartier pour les fachos, pas de fachos dans nos quartiers», «non à l'extrême droite», «féministes antifascistes».

11:39 Macron visitera Notre-Dame avec sa casquette de président

Le président-candidat se rendra vendredi sur le chantier de reconstruction de la cathédrale, trois ans jour pour jour après l'incendie qui l'a ravagé. Au lendemain du sinistre, il avait annoncé une reconstruction en cinq ans, objectif un peu revu à la baisse puisqu'il s'agit désormais de rendre le lieu au culte en cinq ans, les travaux s'achevant plus tard. Ce sera le premier déplacement d'Emmanuel Macron en tant que président de la République depuis le sommet de Bruxelles des 24 et 25 mars.

11h31 : Le programme du jour des candidats

Ce jeudi, Emmanuel Macron sera accueilli au Havre par son ancien Premier ministre Edouard Philippe, maire de la ville. Le candidat visitera dans l’après-midi le port, plus grande plateforme française pour les conteneurs, avant de se rendre à l’usine de production d’éolienne en mer Siemens Gamesa. Longue journée en perspective aussi pour Marine Le Pen : invitée de l’émission Les Quatre vérités sur France 2 à 07h30, elle répondra en début d’après-midi aux lecteurs de La Provence avant de tenir un meeting en soirée au Parc des Expositions d’Avignon.

11h30 : Salamé et Bouleau présenteront le débat d'entre-deux tours

Les journalistes Léa Salamé, pour France 2, et Gilles Bouleau, pour TF1, animeront le débat de l'entre-deux tours de l'élection présidentielle entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen le 20 avril à 21 heures, ont annoncé les chaînes jeudi. Gilles Bouleau est le présentateur du JT de 20 heures de TF1 depuis 2012. Léa Salamé, elle, est la coprésentatrice d'Elysée 2022, l'émission de première partie de soirée qu'a consacrée France 2 à la présidentielle ces derniers mois. Outre France 2 et TF1, qui l'organisent, le débat sera diffusé par les quatre chaînes d'information en continu, BFMTV, CNews, LCI et franceinfo.

Bienvenue à tous sur ce live du jeudi 14 avril, quatre jours après le premier tour de l’élection présidentielle 2022 ! A 10 jours du second tour, Emmanuel Macron et Marine Le Pen continuent de tenter de fédérer autour d’eux les électeurs, notamment ceux de Jean-Luc Mélenchon. Pour vous aider à ne rien rater de la campagne, la rédaction de « 20 Minutes » se mobilise pour vous permettre de suivre en direct les dernières propositions des deux finalistes.