Résultats présidentielle 2022 : L'écart Le Pen-Mélenchon se réduit, mais la candidate RN devrait rester devant

LIVE Les premiers résultats de l’élection présidentielle sont connus. Emmanuel Macron arrive en tête avec 27,6 % des voix et Marine Le Pen 23 % des suffrages, selon Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions »

X.M., X.R., M.F
— 
Emmanuel Macron et Marine Le Pen
Emmanuel Macron et Marine Le Pen — Ludovic MARIN / AFP Lionel BONAVENTURE / AFP

L’ESSENTIEL

  • Voici les derniers résultats des votes pour chaque candidat selon Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions : Emmanuel Macron (27.6%), Marine Le Pen (23%), Jean-Luc Mélenchon (22.2%), Eric Zemmour (7.2%), Valérie Pécresse (4.8%), Yannick Jadot (4.7%), Jean Lassalle (3.1%), Fabien Roussel (2.3%), Nicolas Dupont-Aignan (2.1%), Anne Hidalgo (1.7%), Philippe Poutou (0.7%), Nathalie Arthaud (0.6%).
  • L'abstention est estimée à 26.2% toujours selon une estimation d'Ipsos-Sopra Steria, un peu plus d'un quart des français ne s'est pas rendu aux urnes ce dimanche.
  • Retrouvez l'ensemble des résultats du premier tour à l'élection présidentielle 2022 par ville, département et région sur 20 Minutes.

A VOIR

A LIRE

 

Ce Live est maintenant terminé. Merci d’avoir suivi avec nous les résultats du premier tour de la présidentielle. La rédaction de « 20 Minutes » reste mobilisée avec un nouveau direct :

 

3h30 : Mélenchon compte 500.000 voix de retard sur le Pen sur 97% dépouillé (et restera derrière)

Jean-Luc Mélenchon continue de grignoter avec le vote des grandes villes. Sur 97% dépouillé, l'écart s'est réduit à 1,46 point, soit 507.230 voix. Mais il reste environ 1 million de voix à comptabiliser, et dans un match à trois avec Emmanuel Macron, Mélenchon ne pourra mathématiquement pas doubler Marine Le Pen.

2h40 : L'écart Le Pen-Mélenchon à 2,27pts sur 97% dépouillé

Marine Le Pen va conserver sa 2nd place, même si le leader insoumis ne terminera pas loin.


 

2h30 : Quelques résultats dans les grands agglomérations

A Paris, Emmanuel Macron arrive largement en tête, et Eric Zemmour fait mieux que Marine Le Pen.

A Lyon, Macron et Mélenchon sont presque à égalité, tandis que le leader LFI cartonne à Marseille, Lille et Toulouse.






 

1h30 : Ségolène Royal dégomme la gauche

Jean-Luc Mélenchon devrait finir environ 1 pt derrière Marine Le Pen, avec Jadot/Roussel/Hidalgo qui réalisent 8,7 % à deux trois. Selon Royal, « si les autres candidats de gauche s’étaient retirés, Jean-Luc Mélenchon serait au second tour. Ils ont eu tort de maintenir leur candidature ».


 

1h05 : Macron domine en Bretagne, devant Mélenchon et Le Pen

La région Bretagne a donné le même tiercé que l'ensemble du pays dimanche au soir du premier tour de la présidentielle et placé largement en tête le président sortant Emmanuel Macron, mais Jean-Luc Mélenchon a fortement mobilisé, notamment dans les villes comme Rennes et Brest. A l'échelle de la région, Emmanuel Macron a obtenu 33%, soit quatre points de plus qu'en 2017: 32,21% dans le Finistère, 31% dans les Côtes-d'Armor, 32,68% dans le Morbihan et 34,50% en Ille-et-Vilaine. Avec près de 20% des suffrages, Marine Le Pen, candidate du RN, fait cinq points de mieux qu'en 2017 (15,3%) et obtient ses meilleurs scores dans les Côtes-d'Armor (21,8%) et le Morbihan (22,01%). Dans deux départements, le Finistère et l'Ille-et-Vilaine, c'est Jean-Luc Mélenchon qui arrive en seconde position derrière le président sortant. Dans le Finistère, le leader de la France insoumise recueille 21,5% devant Marine Le Pen (18,60%).

0h50 : L'écart Le Pen - Mélenchon à 3 pts et devrait finir autour de 0,8-1 pt

L'écart continue de se réduire, mais pas assez vite pour que Mélenchon puisse doubler Le Pen. Il a repris près de 2 pts en passant de 85% à 92% dépouillé, et devrait donc terminer autour de 0,8-1 pt de Marine Le Pen (ce qui est confirme aux dernières projections des instituts).

0h30 : En 2017, les résultats définitifs étaient tombés vers 5h00

On va voir si le ministère de l'Intérieur les annonce plus tôt cette année. Pour l'instant, on est à 89% dépouillé.

0h20 : L'écart entre Melenchon et Le Pen se réduit (mais Le Pen devrait rester devant)

On approche des 90% dépouillés, et Marine Le Pen compte 4 points d'avance sur Jean-Luc Mélenchon. Parce qu'il reste surtout des grandes villes, l'écart continue de se réduire. Mais au ryhtme actuel, le candidat LFI devrait rester 3e, sans doute avec environ 1 point de retard.


23h59 : France Inter piratée au moment des résultats

Au moment de l’annonce des résultats du 1er tour, les auditeurs parisiens de France Inter ont eu le droit à « un discours contre les politiques, les technocrates ou encore les journalistes » diffusé « en boucle » pendant plus d’une heure et « n’était toujours pas interrompu à 21h27 ».

 

23h47 : Qui appelle à voter pour Macron ? Pour Le Pen ? Pour personne ?

Les candidats sortants de cette élection présidentielle ont donné leur consigne de vote (ou pas) pour l’un des deux candidats à l’élection.

 

23h42 : La soirée électorale en un coup d’œil

On vous fait le récap' de cette intense soirée.

 

23h37 : Les militants EELV au bout du rouleau

A Lyon, ville écolo, on vit mal la victoire au premier tour d’Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Un reportage dans les rues de la ville par notre journaliste Jennifer Lesieur.

 

23h30 : « Bien sûr, je ne refuserai pas le débat »

Emmanuel Macron a affirmé qu’il se prêterait au jeu du débat de l’entre-tour face à Marine Le Pen après avoir refusé tout débat avec les autres candidats

23h27 : Une soirée avec les sympathisants d’Emmanuel Macron

Entrée dans les coulisses d’une soirée présidentielle avec les macronistes grâce à notre journaliste Rachel Garrat-Valcarcel qui a suivi l’élection du 1er tour avec eux.

23h20 : Jean Lassalle ne donne pas de consigne de vote second tour

« Puisque vous avez été intelligents au point de me choisir malgré tant de difficultés, je vous fais totalement confiance pour faire votre choix dans 15 jours », a indiqué le député des Pyrénées-Atlantiques

23h15 : En Guyane et à la Réunion aussi, Mélenchon fait un carton

Le candidat LFI est arrivé en tête des scrutins en Guyane et à  la Réunion selon nos estimations sur les résultats du premier tour département par département.

23h05 : L’Europe mate la France

La Une du Guardian sera sur les résultats du premier tour lundi, avec Emmanuel Macron en unique photo.


 

22h56 : A Lille, drame pour le PS

Dans la plupart des bureaux de vote lillois, fief du parti socialiste, Jean-Luc Mélenchon, est arrivé en tête devant Emmanuel Macron. Une claque pour le parti et la candidate Anne Hidalgo créditée à moins de 2% des votes.

 

22h51 : Virée dans une mairie communiste

Notre journaliste Alexandre Vella a suivi le premier tour de cette élection à Rove, village de l’ouest marseillais, le PCF dirige la mairie depuis 1947.

22h43 : L'écart entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon est de plus en plus mince

Le candidat de la France insoumise est désormais à 22,3% des voix et la candidate du Rassemblement national à 23%. 


 

22h36 : Où Mélenchon, Le Pen et Macron sont-ils arrivés en tête ?

Retrouvez sur cette carte, les villes où les candidats LREM, RN et LFI sont arrivés en tête de ce premier tour.

Jaune : Emmanuel Macron
Gris : Marine Le Pen
Rouge : Jean-Luc Mélenchon

Carte représentant les candidats arrivés en tête par commune au premier tour de l'élection présidentielle française 2022 le 10 avril à 22 heures.
Carte représentant les candidats arrivés en tête par commune au premier tour de l'élection présidentielle française 2022 le 10 avril à 22 heures. - Paz PIZARRO, Cléa PÉCULIER, Kenan AUGEARD

 

22h17 : Dans les Antilles, Mélenchon largement en tête des votes selon nos estimations

Retrouvez les résultats des élections ville par ville et département par département. Ici en Martinique et en  Guadeloupe , où le candidat de La France Insoumise est arrivé largement devant Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

22h11 : De l’espoir aux larmes au QG de Jean-Luc Mélenchon

Notre journaliste Oihana Gabriel a suivi la soirée du premier tour de la présidentielle avec les soutiens de Jean-Luc Mélenchon de l’espoir aux larmes.

22h04 : Les estimations à 21 heures

Le score de Marine Le Pen baisse légèrement tandis que celui de Jean-Luc Mélenchon augmente.


 

21h59 : « Rien n’est fait »

« Rien n’est fait » dans la présidentielle française, moment « décisif pour la France et pour l’Europe », assure Emmanuel Macron. « Le 24 varil nous pouvons faire le choix de la France et de l’Europe ensemble. »

Parce que c’est notre….

via GIPHY

21h58 : « Je souhaite tendre la main à tous ceux qui veulent travailler pour la France », lance Macron

 

21h56 : Emmanuel Macron appelle à fonder, au-delà des « différences », « un grand mouvement politique d’unité et d’action »

« Dans ce moment décisif pour l’avenir de nation, plus rien ne doit être comme avant. Je suis prêt à inventer quelque chose de nouveau afin de bâtir une action commune au service de la nation. »

21h50 : Emmanuel Macron remercie un à un les autres candidats et appelle la salle à les applaudir

Des applaudissements moins forts qu’à son arrivée…

« Je remercie personnellement Anne Hidalgo, Fabien Roussel, Yannick Jadot et Valérie Pécresse qui m’ont dès ce soir apporté leur soutien. »

« Je suis pleinement conscient que les votes de barrage à l’extrême droite ne sont pas pleinement soutien au projet que je porte. Je sais que c’est le cas de Jean-Luc Mélenchon. »


 

21h48 : « Votre confiance m’honore, m’oblige et m’engage », lance Emmanuel Macron à son QG

« Je remercie tous nos compatriotes qui dès le 1er tour ont porté leur suffrage sur ma candidature. »

21h42 : Emmanuel Macron attendu pour un discours

 

21h41 : Copé veut que Macron « associe » la droite au « pacte gouvernemental »

« Il appartient (à Emmanuel Macron) dans les deux semaines de reprendre des engagements très forts vis-à-vis des Français d’un nouveau pacte majoritaire, car s’il ne le fait pas nous n’aurons que nos yeux pour pleurer », a déclaré le maire LR de Meaux sur France 2.

21h39 : Les cartes d'identité des candidats au second tour
Emmanuel Macron sera face à Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle française 2022.
Emmanuel Macron sera face à Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle française 2022. - Sophie RAMIS, Paz PIZARRO, Kenan AUGEARD / AFP

 

21h35 : Nathalie Arthaud ne donne pas de consigne de vote

« Les deux (candidats) sont des ennemis de la classe ouvrière », a dénoncé la candidate trotskiste, estimant que quoi qu’il arrive, « Macron fera du Le Pen et Le Pen fera du Macron », et appelant ses électeurs à ne pas se démobiliser en vue des législatives.

21h34 : Au QG de Marine Le Pen, on ne cache pas sa joie

 

21h28 : Le PS appelle à un « pacte » des forces de gauche pour les législatives

« Je lance ce soir un appel solennel aux forces de gauche et écologiques, aux forces sociales, aux citoyennes et citoyens prêts à s’engager afin de construire ensemble pour les élections législatives un pacte pour la justice sociale et écologique », a déclaré le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure, après avoir invité « sans ambiguïté » à voter pour Emmanuel Macron face à Marine Le Pen

21h25 : « Pas une voix ne doit aller à l’extrême droite », lance Poutou

Le candidat NPA a appelé à « ne pas donner une voix » à Marine Le Pen au second tour de la présidentielle, mais sans donner de consigne de vote pour Emmanuel Macron, « qui n’est en rien un rempart contre l’extrême droite ».

21h23 : Dupont-Aignan appelle « à tout faire pour faire barrage à Macron »

 

21h19 : Explosion de joie au QG macroniste

« Macron président ! » : agitant drapeaux français et européens, près d’un millier de militants macronistes ont laissé explosé leur joie dimanche soir Porte de Versailles à 20 heures, soulagés du score d’Emmanuel Macron, bien supérieur aux dernières prédictions des sondages.


 

21h15 : Faure (PS) appelle à un « pacte » des forces de gauche pour les législatives

Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure a appelé à un « pacte » des forces de gauche pour les élections législatives, après avoir invité « sans ambiguïté » à voter pour Emmanuel Macron face à Marine Le Pen au second tour de la présidentielle. « Je lance ce soir un appel solennel aux forces de gauche et écologiques, aux forces sociales, aux citoyennes et citoyens prêts à s’engager afin de construire ensemble pour les élections législatives un pacte pour la justice sociale et écologique », a-t-il déclaré sur les réseaux sociaux.

21h10 : La réaction d’Eric Zemmour

« Vous êtes plus de deux millions à m’avoir apporté vos suffrages aujourd’hui. Merci de votre confiance, de l’espoir et de la force que vous me donnez Grâce à vous, je peux faire une promesse, je continuerais de défendre la France et nos idées. Et je suis certain que bientôt nous l’emporterons. (…) Je prends chacune de vos voix comme le cri d’un peuple qui ne veut pas mourir (…) Votre voix ne pourra plus jamais être négligée, quelle que soit l’issue du second tour. (…) Bien sûr j’ai commis des erreurs, je les assume toutes A la fin de cette campagne, j’ai la fierté de ne pas être devenu un politicien, je n’ai jamais menti pour gagner un point dans les sondages. (…) Si électoralement rien ne change, politiquement tout a changé car nous sommes arrivés. En trois mois nous avons dépassé les vieux partis moribonds. (…). J’ai bien des désaccords avec Marine Le Pen, mais il y a face à elle un homme qui a fait entrer deux millions d’immigrés J’appelle mes électeurs à voter Marine Le Pen. Il y a quelque chose de beaucoup plus grand que nous tous, c’est la France »


 

21h06 : Zemmour appelle à voter Le Pen

 

20h59 : « Je n’ai ni bonne mine, ni envie d’être réconforté », lance Mélenchon

« Nous disons à ceux qui jusque-là n’ont pas voulu l’entendre : ici est la force », a déclaré le candidat LFI.


 

20h54 : Jadot hué par les militants LFI

Yannick Jadot a été hué par les militants de la ⁦France Insoumise ⁩devant le QG de Mélenchon « t’es responsable ! »


 

20h51 : « Il ne faut pas donner une seule voix à Marine Le Pen », répète trois fois Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon n’a cependant pas donné de consignes de vote, assurant que « les 310.000 personnes qui m’ont parrainé donneront leur point de vue ».

 

20h49 : « Je connais votre colère, mes compatriotes », lance Jean-Luc Mélenchon

« Tant que la vie continue, le combat continue », a déclaré le candidat de la France insoumise. « Je n’ai jamais cédé, je n’ai jamais baissé le regard, c’est de cette façon-là que nous avons construit ce rapport de force »

 

 

20h47 : Le maire de Marseille appelle à voter Macron

« J’invite les Marseillaises et les Marseillais à s’élever collectivement contre les idées
de haine et de rejet de l’autre qui ne peuvent présider à la destinée de notre pays », a déclaré Benoît Payan, affirmant qu’il mettrait « sans hésitation » son bulletin pour Emmanuel Macron.

20h40 : « Tous ceux qui n’ont pas voté Emmanuel Macron ont vocation à rejoindre ce rassemblement », déclare Marine Le Pen

« Le peuple français s’est exprimé et me fait l’honneur de me qualifier au second tour face au président sortant », a lancé la candidate RN. « J’y vois l’espoir que se lèvent les forces de redressement du pays. » Arrivée deuxième au premier tour avec entre 23,5 et 24,7% des voix, la candidate du RN appelle les électeurs français "de droite, de gauche, d'ailleurs, de toutes origines à rejoindre ce grand rassemblement national et populaire".


 

20h33 : Au QG de Zemmour, la déception est palpable

 

20h30 : Eric Ciotti refuse de donner une consigne de vote

Le député LR a refusé de donner une consigne pour le second tour, estimant qu’il ne se « reconnai (ssait) pas » dans la candidature d’Emmanuel Macron. « Je ne le soutiendrai pas », a-t-il conclu.

20h28 : Yannick Jadot appelle à voter pour Emmanuel Macron pour « faire échec à l’extrême droite »
20h27 : A moins de 5 % des suffrages, Jadot appelle les électeurs au don« L’écologie a besoin, dès ce soir, de vos soutiens financiers », a déclaré le candidat écologiste.
20h25 : Fabien Roussel appelle « battre l’extrême droite » en votant Macron
20h25 : Valérie Pécresse votera «en conscience» pour Emmanuel Macron
20h23 : « Je suis profondément inquiète pour l’avenir de notre pays »

A lancé Valérie Pécresse estimant que « l’extrême droite n’est pas loin de l’emporter ».

 

20h19 : « Je n’ai pas réussi »

Valérie Pécresse a tenu un discours immédiatement après la publication des résultats. « J’ai dû batailler sur deux fronts, contre le président sortant et contre des extrêmes. Malgré la passion et la qualité de mon programme, je n’ai pas réussi. Le réflexe du vote utile a marché à plein. J’assume avec responsabilité toute ma part dans cette défaite. »

20h18 : Les réactions dans le QG de Macron à l’annonce des résultats

 

20h16 : Hidalgo appelle à voter « contre l’extrême droite » avec le bulletin Macron
20h10 : Les autres candidats loin derrière

Eric Zemmour arrive en quatrième position avec 7,2 % des suffrages, selon Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions. Derrière lui, la candidate LR Valérie Pécresse remporte 5 % des suffrages, Yannick Jadot, le candidat écologiste, 4,4 %, Jean Lassalle (3,3 %), Fabien Roussel (2,7 %), Nicolas Dupont-Aignan (2,3 %). Ils arrivent devant Anne Hidalgo (2,1 %). C’est Nathalie Arthaud et Philippe Poutou qui arrivent en queue de peloton avec respectivement 0,8 % et 0,7 % des voix, toujours selon la même source.

20h06 : Jean-Luc Mélenchon en troisième position

Il recueille 20,1 % des suffrages, selon Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions. En 2017, il avait remporté 19,6 % des voix.

20 heures : Emmanuel Macron en tête du premier tour, devant Marine Le Pen

Emmanuel Macron arrive en tête avec 28,1% des voix et Marine Le Pen 23,3% des voix, selon Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions.

19h52 : Dans les QG on allume la TV pour avoir les résultats

 

19h47 : Plus que quelques minutes avant de connaître les deux finalistes de l’élection

C’est à 20 heures que ça tombe.

19h45 : Ça balance sur Marine au QG de Zemmour

 

19h40 : Pourquoi on ne vous donne pas de sondages sur les résultats du vote ?

Tout simplement parce que la loi interdit la diffusion et la publication de « tout sondage » la veille et le jour-même du vote avant 20 heures. La CNCCEP (Conseil constitutionnel et la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale) et la Commission sont là pour y veiller au grain. Si on est pris à diffuser les résultats ou de sondages, on risque une amende de 75 000 euros.

 

19h32 : Un petit tour à Rove près de Marseille où ça vote à 80 %

 

19h30 : Qui a voté quoi dans votre ville ?Retrouvez dans votre ville ou votre département, grâce à notre moteur de recherche et notre carte interactive.
19h27 : La baisse de la participation en vidéo
19h24 : Les dépouillements ont commencé

Comme à Desvres dans le Pas-de-Calais


 

19h11 : En outre-mer, un taux de participation très contrasté

Alors qu’elle augmente en Guadeloupe et à la Martinique, le taux de participation a fortement chuté dans plusieurs territoires, dont la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie.

 

19h07 : Toujours la queue devant le bureau de vote du 15e arrondissement de Paris
bureau 6 du 15e arrondissement de Paris
bureau 6 du 15e arrondissement de Paris - Anne-Laetitia BÉRAUD

 

19 heures : Les bureaux de vote ferment dans l’essentiel des communes

Depuis une loi du 25 avril 2016, la fermeture des bureaux de vote pour l’élection présidentielle est fixée à 19 heures, contre 18 heures pour les autres scrutins.

Sur décision du préfet, les bureaux des grandes villes peuvent fermer au plus tard à 20 heures.

18h54 : Grosse ambi devant le QG de Jean-Luc Mélenchon

 

18h52 : Bisou sur le crâne, serrage de paluches et larges sourires… Le vote des candidats en image

 

18h41 : Coup de foudre au bureau de vote

Y a pas de mauvaise raison pour faire son devoir de citoyen.

18h38 : Vous êtes jeunes, vous êtes beaux, vous allez voter à la dernière minute et vous ne savez pas pour qui ?

Voilà le programme des candidats pour les jeunes.

 

18h33 : Vous voulez suivre un QG de campagne d’un candidat en direct ?

Suivez les tweets de nos journalistes sur le terrain pour vivre cette élection au plus près des candidats.


 

18h26 : Une liste (non exhaustive) de bulletins qui seront considérés comme nuls

Seront considérés comme nuls, les bulletins excédant le format et le grammage réglementaire, les bulletins imprimés sur papier de couleur, les bulletins comportant les noms de personnes non-candidates, des bulletins déchirés ou annotés, un bulletin sans enveloppe.

Qu'est ce qu'un vote blanc ou nul
Qu'est ce qu'un vote blanc ou nul - https://www.vie-publique.fr/

 

18h14 : Nous à la rédac' et dans les QG de campagne, on est prêt pour vous informer toute la soirée



 

18h06 : C'est parti pour le dépouillement

Dans l’essentiel des communes, les bureaux de vote ont fermé à 18 heures. 

18 heures : La pile de bulletin d’Hidalgo oubliée à Pau

La pile des bulletins de la candidate PS a été oubliée pendant deux heures ce matin.


 

17h56 : Des bulletins de Zemmour volés à Marseille

A Marseille, « toute la pile de bulletins Zemmour a été dérobée entre 8h30 et 9h », dans un bureau de vote affirme Antoine Baudino, Assistant parlementaire de Stéphane Ravier.


 

17h50 : De la colle pour empêcher les votes

Dans l’Oise ce matin, les serrures de la mairie avaient été collées rapporte le Courrier Picard. Les portes ont finalement pu être ouvertes à temps sans perturber le début de la journée de vote.


 

17h46 : Il fallait (aussi) de la patience pour voter dans le 18e arrondissement de Paris

 

17h29 : Les premiers de la classe et les retardataires

Les cinq départements qui ont le plus voté à 17 heures sont la Dordogne (75,26 %), l’Aveyron (73,93 %), le Gers (73,71 %), la Haute-Loire (73,53 %) et les Pyrénées-Atlantiques (72,78 %).

Les cinq départements qui se sont le moins mobilisés à 17 heures sont la Haute-Corse (51,23 %), la Seine-Saint-Denis (51,71 %), Paris (52,17 %), l’Essonne (56,19 %) et la Corse-du-Sud (58,48 %).

 

17h29 : Participe-t-on plus ou moins que les élections présidentielles précédentes ?

Un petit graphique pour avoir une idée du taux de participation par année d’élection (et même par heure).

En résumé, la participation devrait être meilleure qu’en 2002, mais moins importante qu’en 2007, 2012 et 2017.


 

17h24 : Manuel Valls a voté

 

17h10 : Que disent les instituts de sondage sur le taux de participation final ?

A 20 heures, le taux de participation global pour l’ensemble de la France sera de 73,5 % selon l’Ipsos et de 74,4 % pour Harris interactive.
L’Ipsos note que le taux d’abstention sera de 26,5 % contre 22,2 % en 2017.



 

17 heures : 65% de participation, en baisse de 4,4% par rapport à 2017

La participation au premier tour s'établit à 65% exactement à 17 heures, en recul de 4,4 points par rapport à 2017 (69,42%), selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

Cette participation est en revanche plus élevée de 6,5 points qu'en 2002 (58,45%), année record pour l'abstention à un premier tour d'élection présidentielle.

16h54 : Oups

On l'a beaucoup répété : vous pouvez voter sans votre carte d'électeur, juste en allant dans votre bureau de vote avec votre carte d'identité. Par contre l'inverse, c'est non.


 

16h41 : Pas de bulletin Hidalgo à Pau pendant deux heures

Dans un bureau de vote de Pau, les bulletins de la candidate socialiste n'ont pas été installés avec les autres à 8 heures, restant dans un carton. Ils ont finalement été mis en place peu avant 10 heures. Cette irrégulatrité sera mentionnée dans le rapport fait au Conseil constitutionnel.

16h18 : Kyky a voté

Mais contrairement à son match d’hier, il en a mis qu’une.


 

15h59 : Gros boycott en Corse ? Pas vraiment

Malgré l'appel au boycott des partis indépendantistes, les chiffres de la participation en Corse ne sont pas très différents de ce qu'on observe dans le reste de la France. La participation en Haute-Corse est de 25,07% à midi, contre 28,99% à la même heure en 2017.

15h47 : Petit point sur le droit de vote des personnes handicapées

On voit que le post de Sophie Cluzel vous fait réagir dans les commentaires, donc on fait un petit point. Depuis 2019, toutes les personnes majeures souffrant d’un handicap mental ont le droit de vote.

 

15h32 : D'une pierre deux coups

A Montgiscard, près de Toulouse, de nombreux électeurs ont profité du marché pour faire d'une pierre deux coups et aller voter. Reportage de notre journaliste Hélène Menal.

 

15h25 : Petit point sur la participation en Outremer

 

15h10 : Le Vaucluse vote plus qu'en 2017

En tout, la participation par rapport au premier tour en 2017 est en baisse dans 77 départemets. Mais pas dans le Vaucluse, qui connaît un bond de 9%, ni dans le Nord, avec 6% de participation en plus.

14h38 : Gare aux traquenards

 

14h26 : A Montreal, on a visiblement promis une avant-première de Black Panther 2 aux votants

 

14h22 : Les bureaux de votes fermés à Los Angeles

 

14h16 : Hâte de voir le débat d'entre-deux tours

 

14h10 : On fête les premières fois

 

14h06 : La mobilisation des jeunes, un point de bascule ?

 

13h54 : Sophie Cluzel met en avant le vote de sa fille

Pour ceux qui ne situent pas, Sophie Cluzel est la secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, et sa fille est atteinte de trisomie 21.


 

13h20 : Le site pour savoir où voter est cassé

Vous avez été un peu trop nombreux à chercher votre bureau de vote. Un peu trop pour un serveur visiblement pas prévu pour.


 

13h18 : Le treizième est gratuit

 

13h11 : Petit paradoxe

 

12h29 : Emmanuel Macron s'offre un bain de foule avant de voter
12h21 : Et les 5 où l'on vote le plus

Les cinq départements ayant le plus voté à midi sont la Saône-et-Loire (39,05%), le Gers (37,71%), l'Ardèche (35,55%), la Dordogne (34,63%) et le Vaucluse (32,64%).

12h13 : Les 5 départements où l’on vote le moins…

Les cinq départements qui se sont le moins mobilisés à midi sont la Seine-Saint-Denis (14,71 %) , Paris (15,34 %), le Val d'Oise (18,82 %), l’Essonne (18,89 %) et les Hauts-de-Seine (19,13 %).

12h06 : Emmanuel Macron dernier candidat à voter

Le candidat En Marche est attendu au Touquet. Il est le dernier candidat à se déplacer, Jean Lassalle ayant voté dans la matinée à Lourdios-Ichère.

12 heures : A midi, la participation est estimée à 25,48 %, trois points de moins qu’en 2017

 

11h55 : L’indécision jusqu’au dernier moment

Au bureau de vote 607 de Marseille, certains ont longtemps hésité sur le bulletin à glisser dans l’enveloppe : « Sur les 12, j’en avais sélectionné 4 hier soir, et je me suis décidée ce matin », explique Françoise Reynaud, 55 ans. Gallet Rochdy, technicien de 20 ans à Pantin, « hésite à y aller », même s’il a fait le déplacement jusqu’au bureau de vote : « Si j’avais pas le temps j’y serais pas allé. C’est pour ne pas avoir l’air trop bête si c’est l’un des pires qui est élu. Mais est ce que ça compte vraiment ? Si tout le monde vote, oui, mais ici les 3/4 votent pas, donc c’est pas notre voix qui est vraiment représentée. »

11h51 : Ah.

 

11h50 : Philippe Poutou a glissé son bulletin à Bordeaux
11h47 : Premier chiffre à Nantes

On dit merci à notre journaliste nantaise Julie Urbach, dont je vous partageais le reportage tout à l’heure.


 

11h39 : L’abstention moins élevée que prévu en métropole ?

Plusieurs témoignages évoquent une forte participation.


 

11h34 : Yannick Jadot arrive dans son bureau de vote du 10e arrondissement de Paris

Et Nicolas Dupont-Aignan est à Yerres, dans l'Essonne.

11h29 : Eric Zemmour a voté dans le 8e arrondissement de Paris
11h21 : Marine Le Pen est à Hénin-Baumont, Nathalie Arthaud à Pantin
11h09 : Fabien Roussel a voté à Saint-Amand-les-Eaux, dans le Nord

Il avait une procuration aussi.

11h05 : A Sainte-Luce, on donne l’exemple

Sainte-Luce-sur-Loire a une réputation à tenir : la petite ville de la banlieue de Nantes bat régulièrement des records de participation aux élections. En 2017, 88,5 % de ses électeurs s’étaient déplacés, contre 78 % au niveau national. Alors pour entretenir le mouvement, certains électeurs faisaient la queue au bureau de vote dès 7h50. Reportage de notre journaliste Julie Urbach.

 

11h02 : Valérie Pécresse dans l’isoloir

La présidente de la région Ile-de-France vote à Vélizy, dans les Yvelines.

11 heures : Gare à #RadioLondres, qui ne reposera sur rien

 

10h51 : Jean-Luc Mélenchon vote à Marseille

*Jingle multiplex* Vote ! Vote à Marseille ! Plat du pied dans la fente de l'urne de Jean-Luc Mélenchon.

10h29 : Moins de 50 % de participation en Outremer ?

A 17 heures, la participation s’élève à 44,4 % à Saint-Pierre-et-Miquelon, 34,6 % en Guyane 35,1 % en Martinique et 37,08 % en Guadeloupe.

10h23 : François Hollande vote à Tulle
10h19 : Hausse de la participation à la Réunion

Le taux de participation de la Réunion s'élève à 20,65% à midi, selon la préfecture. Un chiffre en hausse par rapport à celui de 2017 (18,94%), à rebours de la forte abstention attendue au niveau national.

10h14 : Une élection placée sous le signe des gestes barrières

Malgré la levée de la plupart des restrictions sanitaires, l’épidémie de Covid-19 est encore bien présente en France. Il est donc conseillé de venir masqué. La plupart des bureaux de votes proposent du gel hydroalcoolique et des stylos neufs, mais « les gens ont gardé le réflexe de venir avec leur propre stylo » selon Laurence Rouède, 1ere adjointe au maire de Libourne qui préside le bureau de l’hôtel de ville.

Par ailleurs, si vous êtes contaminé actuellement, votre isolement est levé pour vous permettre d'aller voter (mais mettez un masque du coup).

10h01 : Alors, inscrit ou pas ?

Si vous pensez ne pas être inscrit sur les listes électorales, vous vous trompez peut-être. Vous pouvez le vérifier sur ce site, qui vous indiquera également votre bureau de vote.

9h52 : La permanence du député LREM Sacha Houlié dégradée à Poitiers

La permanence du député de Poitiers Sud (LREM) Sacha Houlié a été taguée dans la nuit de vendredi à samedi avec des tags d’insultes le traitant notamment d'« idiot », a indiqué le parlementaire dont le local avait déjà été touché par un incendie en 2021.

9h32 : Sarkozy et Castex en mode lève-tôt

L'ancien président a voté dans le 16e arrondissement de Paris, le Premier ministre à Prades, commune des Pyrénées-Orientales dont il a été maire de 2008 à 2020.

9h20 : Anne Hidalgo a voté dans le 15e arrondissement de Paris
9h11 : Le comparatif des programmes by 20Minutes

Pour gagner du temps ou si vous avez un doute une fois dans l'isoloir, on vous a préparé un petit récap des programmes des candidats.


 

8h53 : Et ramène de la pâtée en revenant

D’habitude, le post « animal mignon » du jour est réservé à l’Ukraine, mais aujourd’hui c’est un peu spécial.


 

8h40 : Le portrait de Valérie Pécresse, désignée par les militants des Républicains

 

8h32 : The final countdown

Lundi, le dernier rapport du Giec nous alertait sur la nécessité d’inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre d'ici trois ans, sous peine d’aggraver le réchauffement climatique et d’exposer la planète à de graves conséquences. Le prochain mandat sera donc décisif. Voici les propositions des différents candidats sur la transition énergétique.

 

8h25 : Faible participation en Polynésie

Le taux de participation en Polynésie française s’élève à 23,78 % à 17 heures locales, contre 43,97 % en 2017 à la même heure. Le parti indépendantiste, principal parti d’opposition dans ce territoire du Pacifique, avait appelé à l’abstention.

8h20 : La santé, un enjeu devenu majeur

Avec la pandémie de coronavirus, notre système de santé a été rudement mis à l'épreuve. L'hôpital au bord du craquage, les inégalités territoriales mises en exergue, la santé sera un enjeu important du prochain quinquennat. Retrouvez les propositions des différents candidats pour lutter contre les déserts médicaux juste ici.

 

8h13 : On continue notre petit tour des portraits avec Jean-Luc Mélenchon

 

8 heures : Les bureaux de vote ont ouvert en métropole
7h46 : Premier chiffre de la participation

En Polynésie, le taux de participation était de 12,34 % à midi contre 22,24 % à la même heure en 2017, selon les estimations du Haut-commissariat

7h38 : L’outre-mer vote déjà

Du fait du décalage horaire, des Français votent déjà à travers le monde. St-Pierre-et-Miquelon a ainsi ouvert le bal samedi à 8 heures (midi à Paris), suivi de la Guyane, de la Martinique, de la Guadeloupe, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. Le Pacifique a ensuite pris le relais, avec la Polynésie qui a commencé à voter alors qu’il était 20 heures à Paris, Wallis et Futuna et la Nouvelle-Calédonie.

Dans l’Océan indien, La Réunion a commencé à voter ce dimanche à 6 heures (heure de Paris) et Mayotte à 7 heures.

7h31 : Que proposent les candidats pour les étudiants ?

Chaque prétendant à l’Elysée a des propositions pour l’Enseignement supérieur dans sa besace. 20 Minutes a passé au crible les programmes pour faire un comparatif. Parcoursup, frais d’inscription, logements étudiant… Voilà quelques-unes des thématiques traitées

 

7h26 : Marine Le Pen, candidate pour la troisième fois

 

7h23 : Yannick Jadot, candidat pour les écologistes

 

7h21 : Le portrait d’Emmanuel Macron

 

7h15 : Qui est Eric Zemmour ?

Voici son portrait

 

7h08 : Le portrait des candidats

Douze candidats se disputent le fauteuil de l’Elysée. Pour vous aider à vous y retrouver, le service vidéo de « 20 Minutes » a préparé les portraits de plusieurs prétendants à l’investiture suprême. On commence tout de suite avec Fabien Roussel

 

6h50 : Quatorze organisations demandent une loi pour le grand âge

Des propositions affluent déjà pour le début du prochain quinquennat. Quatorze organisations demandent ainsi une loi pour le grand âge « dès les cent premiers jours du futur gouvernement », prévoyant « une augmentation décisive des moyens humains » dédiés à l’accompagnement des aînés, dans une tribune au Journal du dimanche publiée à quelques heures du premier tour.

La tribune est signée par les principales organisations du secteur, dont la Fédération hospitalière de France (FHF, structures publiques), les associations de directeurs de maisons de retraite AD-PA et Fnadepa, le syndicat d’Ehpad privés Synerpa ou encore l’Uniopss (employeurs associatifs).

6h19 : Les Français de Shanghai ne pourront pas voter

La pire vague de Covid-19 en Chine depuis le début de l’épidémie va avoir une conséquence sur le scrutin de ce dimanche en France. Les Français de Shanghai ne pourront en effet pas voter en raison du confinement.

En vertu de mesures sanitaires très strictes, les 25 millions de Shanghaïens sont contraints de rester chez eux. Dans ce contexte, « il a été décidé de ne pas ouvrir les bureaux de vote de Shanghai », indique l’ambassade de France. En dépit de « démarches répétées », y compris « à haut niveau », l’ambassade précise n’avoir pu obtenir des autorités une dérogation pour les électeurs français. Pour le second tour, tout dépendra de « l’évolution des normes sanitaires locales ».

Shanghai comptait fin 2021 plus de 7.000 Français enregistrés auprès du consulat, soit plus de la moitié de la communauté française établie en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao). Quelque 4.800 personnes étaient alors inscrites sur les listes électorales de la capitale économique chinoise.

5 heures : Avec quel candidat matchez-vous ?

Toujours indécis ? La « Boussole présidentielle » du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) vise à orienter les électrices et électeurs vers le ou la candidate à l’élection présidentielle qui leur correspond le mieux. Lancé en partenariat avec Ouest-France et 20 Minutes, ce projet propose aux utilisateurs de se positionner sur les questions saillantes de la campagne. La « Boussole » est un outil indépendant, à but non lucratif et strictement non partisan. A vous de jouer !



 

4h55 : Ecologistes, ils voteront Mélenchon

Plus de 70 militants d’EELV et Génération·s appellent à voter pour Jean-Luc Mélenchon, « le candidat de gauche le plus à même de figurer au second tour », dans une tribune publiée sur un blog de Mediapart.

4h45 : ​Les jeunes s’intéressent enfin à la campagne

Le baromètre OpinionWay - 20 Minutes - Ouest-France - Journaux de Loire mesure chaque mois l’intérêt et la mobilisation de 18-30 ans pour la campagne, mais également leur adhésion et leur confiance dans les candidats. Et 58 % des jeunes ont l’intention d’aller voter ce dimanche, d’après notre baromètre OpinionWay-20 Minutes-Ouest-France-Journaux de Loire publié ce mercredi. Un bond de dix points en un mois qui traduit un intérêt accru pour la campagne : 67 % des jeunes se disent intéressés par les débats (+5 points). Plus d'infos ci-dessous avec Charlotte Murat :


 

4h40 : A quoi les meetings vont-ils ressembler dans le monde d'après ?

Jean-Luc Mélenchon a ressorti son avatar cette semaine après avoir organisé un meeting olfactif et immersif tandis qu’Emmanuel Macron s’est invité dans Minecraft.

S’il est d’abord question d’image pour les candidats, les meetings innovants laissent augurer un basculement dans le virtuel dans les années à venir. Va-t-on se retrouver avec un candidat en forme d’avatar lapin dans le futur ? C’est bien possible et la réponse est ci-dessous : 


 

4h30 : Coucou Snapchat, l’exécutif veut « inciter les jeunes » à voter

Le gouvernement français s’est associé au réseau social Snapchat pour « inciter les jeunes » à voter lors de l’élection présidentielle, les 10 et 24 avril, à travers des applications fondées notamment sur la réalité augmentée, ont-ils annoncé jeudi dans un communiqué commun. Concrètement, des créateurs à forte audience feront « passer des messages » aux 24,2 millions d’utilisateurs actifs mensuels du réseau social en France pour encourager « les jeunes générations » à se déplacer aux urnes, et comprendre les enjeux du vote, alors que les sondeurs prédisent un niveau d’abstention élevé pour le scrutin.

Outre la mise en place d’un « filtre » dédié à la procuration qui renvoie vers le site du gouvernement, Snapchat mettra ses autres fonctionnalités comme les « bitmojis » aux couleurs de la France.

4h20 : Le démarchage téléphonique pour la présidentielle, c’est légal ?

« Bonjour, c’est Eric Zemmour. » Voilà comment commence le message automatique délivré sur les répondeurs de millions de Français par l’équipe du candidat. Valérie Pécresse a également envoyé des SMS. Une méthode que certains ont dénoncée sur les réseaux sociaux. Xavier Régnier vous en dit plus par ici :

 

4h20 : Vous avez loupé toutes les infos de la journée du 8 avril ?

Voici notre récap live par ici :

 

4h20 : Le démarchage téléphonique pour la présidentielle, c’est légal ?

« Bonjour, c’est Eric Zemmour. » Voilà comment commence le message automatique délivré sur les répondeurs de millions de Français par l’équipe du candidat. Valérie Pécresse a également envoyé des SMS. Une méthode que certains ont dénoncée sur les réseaux sociaux. Xavier Régnier vous en dit plus par ici :

 

 

Quelque 30% des Français pourraient s'abstenir le 10 avril, un niveau record pour un premier tour de présidentielle sous la Ve République, selon un sondage Ipsos SopraSteria paru dimanche.'un scrutin indécis et qui pourrait être marqué par une forte abstention, approchant ou dépassant le record de 2002 (28,4%).
Bienvenue à tous sur ce live consacré ce dimanche 10 avril au premier tour de l’élection présidentielle 2022 ! Il s’agit de départager 12 candidats, alors qu’Emmanuel Macron et Marine Le Pen squattent le haut des sondages depuis le début de la campagne. Reste que près de 30 % des Français pourraient s’abstenir, un niveau record pour un premier tour de présidentielle sous la Ve République. Pour tout savoir de ce scrutin indécis et qui pourrait donc être marqué par une forte abstention, restez connectés tout au long de la journée !