Présidentielle 2022 : En visite à Nantes, la candidate PS Anne Hidalgo soutenue « totalement » par Jean-Marc Ayrault

ELECTION A bientôt une semaine du premier tour de l’élection présidentielle, Anne Hidalgo, candidate PS à la peine dans les sondages, a reçu le soutien de Jean-Marc Ayrault, ex-Premier ministre

P-A.A. avec AFP
— 
Ce(s) moment(s) où Anne Hidalgo a.... — 20 Minutes
  • La candidate PS, Anne Hidalgo, était en visite en Loire-Atlantique et notamment à Nantes.
  • Elle était accompagnée de Johanna Rolland, maire de Nantes et directrice de campagne du PS, ainsi que de Jean-Marc Ayrault.
  • Ce dernier a affiché son « total » soutien à Anne Hidalgo.

Vendredi à Nantes, l’ancien Premier ministre, Jean-Marc Ayrault​ a affiché son soutien « total » à la candidate du PS Anne Hidalgo, saluant « son courage et sa détermination » dans cette « campagne difficile », où elle est créditée d’environ 2 % des intentions de vote dans les sondages. « Anne je voudrais te dire mon estime, mon amitié et tout mon soutien parce que c’est une campagne difficile, personne ne le niera », a déclaré l’ex-maire de Nantes, lors d’un point presse avec la candidate, en déplacement en Loire-Atlantique.

En présence également de l’actuelle maire de Nantes Johanna Rolland, directrice de campagne d’Anne Hidalgo, Jean-Marc Ayrault a souligné que la candidate menait sa campagne « avec un courage et une détermination absolument extraordinaires, et avec une fidélité aux convictions de gauche et des socialistes que je voudrais saluer », a-t-il expliqué. « Je la soutiens totalement », a-t-il insisté.

Le PS en danger ?

Interrogé pour savoir si le PS pouvait disparaître, M. Ayrault a estimé qu'« un parti, c’est une chose, mais la gauche ne disparaîtra pas ». « Je suis convaincu que les valeurs de gauche, qui sont profondes, enracinées, ce sont elles qui sont à l’ordre du jour aujourd’hui », a-t-il dit, citant la justice sociale, la solidarité et la lutte contre les discriminations et toutes les formes d’inégalité.

Mais il a admis que « la réponse des organisations politiques ne va pas, cette campagne l’a montré de tous les partis, y compris le PS ». « Nous savons très bien qu’après cette élection présidentielle, il y aura à reconstruire une offre politique à gauche, c’est l’œuvre d’une nouvelle génération », a-t-il jugé.

« Jean-Marc Ayrault incarne ce socialisme qui transforme la réalité de nos concitoyens », a salué Anne Hidalgo, qui a aussi engrangé dernièrement les soutiens de l’ex-président François Hollande, l’ex-Premier ministre Lionel Jospin ou l’ex-premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis.