Présidentielle 2022 : Il finance sa reconversion professionnelle en brasseur grâce à une cuvée à l’effigie des candidats

INSOLITE Un nordiste, qui souhaite se reconvertir dans la micro-brasserie, vend une cuvée de bière spéciale élection présidentielle pour financer l’achat de matériel

Mikaël Libert
— 
Les bières présidentielle de Stanislas Petit.
Les bières présidentielle de Stanislas Petit. — Stanislas Petit
  • Après les chaussettes, voici les bières à l’effigie des candidats à la présidentielle.
  • Les têtes de 6 des 12 candidats sont imprimées style « GTA » sur des bouteilles de bière blonde.
  • Le nordiste à l’initiative du projet compte financer sa reconversion professionnelle en brasseur grâce au montant des ventes.

Cuvée présidentielle. Après les chaussettes à l’effigie des candidats à l’élection présidentielle, les têtes de prétendants à l’Elysée s’affichent désormais sur des étiquettes de bière. A l’origine de cette initiative, Stanislas Petit, un Lillois qui compte financer sa reconversion professionnelle en brasseur avec les revenus des ventes de ses bières.

A défaut de mobiliser les foules, la campagne de l’élection présidentielle 2022 inspire les entrepreneurs qui, pour certains, y voient une opportunité intéressante. C’est le cas de Stanislas Petit, un Lillois de 29 ans. « J’ai décidé de quitter mon métier dans le commerce pour faire une reconversion et devenir brasseur. Après mon apprentissage, je compte ouvrir ma micro-brasserie, mais j’ai besoin de fonds pour acheter du matériel », explique-t-il.

Des candidats lookés comme dans GTA

Son idée de coller la tête des candidats sur des bouteilles de bière est partie d’une blague : « A chaque élection, on voit sortir des produits dérivés à l’effigie des candidats ou des partis. Avec des amis, on s’est dit que ce serait amusant de faire la même chose avec une bière », se souvient-il. Néanmoins, le Lillois ne s’est pas contenté de coller la photo de chaque postulant à l’Elysée.

Lui voulait se démarquer en utilisant un style un peu particulier que les amateurs de jeux vidéo reconnaîtront facilement : « On a fait ça sur le style GTA. Cela correspond bien au côté un peu sulfureux d’une campagne présidentielle. A l’image de la lutte de pouvoir pour prendre la place du boss dans ce jeu », poursuit le futur brasseur. Pour autant, si les images ont été retouchées pour coller à l’ambiance « GTA », il ne s’agit pas de montages.

La bière est une blonde artisanale, sorte de pale ale, comme une IPA mais en moins amer. « Elle a été brassée à la Brasserie des lions, à Roncq. Je voulais absolument un produit local », insiste Stanislas Petit. Via une campagne de prévente sur Ulule, ce dernier compte en écouler 200 packs de 6 pour arriver à son objectif et rentrer dans ses frais. Le mieux pour lui serait d’en vendre davantage et dégager des fonds pour acheter le matériel nécessaire pour développer sa propre micro-brasserie.