Présidentielle 2022 : Philippe Poutou affirme « avoir les 500 parrainages » et salue « une victoire »

ELECTION Selon Philippe Poutou, ces 500 signatures sont « une victoire » pour « faire entendre des solutions de rupture » dans la campagne

20 Minutes avec AFP
— 
Philippe Poutou, photographié à Bordeaux, le lundi 8 juin 2020.
Philippe Poutou, photographié à Bordeaux, le lundi 8 juin 2020. — UGO AMEZ/SIPA

« On y est arrivés ! On y a mis beaucoup d’énergie et de volonté, rencontrant 13.000 maires depuis juillet : c’est le sentiment d’une victoire. » Le candidat d’extrême gauche Philippe Poutou affirme « avoir les 500 parrainages » nécessaires pour participer à l’élection présidentielle, le jour même de la date limite des dépôts de parrainages au Conseil constitutionnel à 18 heures. Le conseiller municipal de Bordeaux en avait fait valider 439 au Conseil constitutionnel jeudi, selon un dernier comptage publié.


« Mais en plus de ces parrainages, on a 70 à 80 documents qu’on a recensés, plus les paroles de maires, dont le total fait qu’on dépasse les 500, assure Philippe Poutou. On a même la sécurité d’une vingtaine de parrainages en plus. » « Ce n’est pas encore officiel, mais on a arraché cette place », a-t-il ajouté, précisant avoir reçu des parrainages d’élus écologistes ou encore communistes.

Un budget de campagne « d’à peu près 800.000 euros »

La version imprimée du programme du candidat anticapitaliste « va sortir dans les prochains jours » pour « faire entendre des solutions de rupture ». Son budget de campagne atteindra cette année, comme en 2017, « à peu près 800.000 euros », « avec trois meetings par semaine », a indiqué le candidat du NPA, qui revendique « 1.200 adhérents ».



La liste définitive des candidats sera annoncée lundi par Laurent Fabius à 12 heures dans une vidéo. Si Philippe Poutou valide ses 500 signatures, il y aurait 12 candidats sur la ligne de départ, comme en 2017.