Présidentielle 2022 : Sandrine Rousseau exclue de l’équipe de campagne de Yannick Jadot

ELECTIONS Les propos tenus par Sandrine Rousseau dans « Le Parisien » « illustrent ses choix de faire prévaloir une expression personnelle sur le collectif » estime Mounir Satouri, directeur de campagne de Yannick Jadot

20 Minutes avec AFP
— 
Sandrine Rousseau et Yannick Jadot le 1er février à Lille.
Sandrine Rousseau et Yannick Jadot le 1er février à Lille. — Michel Spingler/AP/SIPA

Sandrine Rousseau a été exclue jeudi de l’équipe de campagne de Yannick Jadot pour des propos au vitriol sur la stratégie de l’écologiste rapportés par Le Parisien, a annoncé le directeur de campagne dans un communiqué.

Cet article « illustre ses choix de faire prévaloir une expression personnelle sur le collectif », estime Mounir Satouri. « Nous prenons acte de sa décision. Sandrine Rousseau n’assume donc plus de responsabilités au sein de la campagne écologiste », ajoute-t-il. « Elle ne préside plus le conseil politique, elle n'est plus conseillère spéciale du candidat », a-t-il précisé à l'AFP, égrenant les postes-clés que la chantre de « l'éco-féminisme » occupait sur le papier.

Sandrine Rousseau a formellement démenti auprès de l’AFP les propos rapportés par Le Parisien. Cet incident vient percuter une campagne qui peine à décoller depuis de nombreux mois. Les sondages donnent actuellement Yannick Jadot entre 5 et 6,5% des intentions de vote, loin du second tour mais aussi de Jean-Luc Mélenchon, donné au-dessus des 10%.