Présidentielle 2022 : Malgré la réunion avec l’équipe de Taubira, Jadot dément une « fébrilité » de son camp

FUSION Le candidat écologiste a en revanche assuré qu’il accepterait la candidate de gauche dans ses rangs si elle le souhaitait

M.F avec AFP
— 
Yannick Jadot.
Yannick Jadot. — ISA HARSIN/SIPA

Une simple rencontre qui n’engage à rien. C’est ainsi que Yannick Jadot a voulu présenter la réunion de dimanche entre son équipe et celle de Christiane Taubira. « L’équipe de  Christiane Taubira voulait nous rencontrer. Ecoutez, nous sommes courtois, donc on les a écoutés. Vous savez, on est sûrs de notre campagne, on n’a pas de fébrilité. On n’a pas de raison de ne pas répondre aux invitations quand elles sont faites », a déclaré Yannick Jadot lors d’un point presse après un meeting mardi à Rennes.

Pourtant, selon Le Monde et Politico qui ont révélé la tenue de cette réunion, plusieurs membres de l’état-major des deux candidats dont le patron d’EELV Julien Bayou étaient présents pour  mener des négociations en vue d’une fusion entre les deux candidatures. Les sondages d’intentions de vote placent actuellement Christiane Taubira entre 4 % et 6 %, Yannick Jadot entre 6 % et 8 %.

A la question de savoir si Christiane Taubira pourrait se ranger derrière lui, Yannick Jadot a rétorqué que son parti avait toujours les « bras grands ouverts ». « Je suis favorable à toutes les personnes de qualité qui voudraient nous rejoindre. Christiane Taubira a du talent, on a dans notre pays beaucoup de progressistes, d’humanistes qui sont déçus de toutes les promesses non tenues du président de la République », a-t-il dit.