Présidentielle 2022 : Quelles propositions citoyennes les candidats à l’Elysée retiendront-ils ?

CHANGEMENT DE PROGRAMME ? Mobilité, aménagements urbains et paysages, énergie… Sur tous ces thèmes, les Français ont un avis. Quarante mille d’entre eux se sont prononcés dans une consultation citoyenne à laquelle vont être confrontés, ce mardi, les prétendants à l’Elysée

Floreal Hernandez
— 
Un bureau de vote (illustration).
Un bureau de vote (illustration). — A. GELEBART / 20 MINUTES
  • Entre novembre et décembre, l’Université de la ville de demain a lancé une grande consultation citoyenne, dont 20 Minutes a été partenaire. Au total, près de 40.000 votants ont jugé favorablement ou non plus de 1.400 propositions.
  • Ce mardi, les idées plébiscitées ou controversées qui ont émergé de la consultation seront soumises aux candidats à la présidentielle. A voir si l’une ou l’autre en intègre une à son programme.

Parmi les 1.469 propositions citoyennes récoltées, l’une d’elles sera-t-elle intégrée au programme d’un des candidats à l'élection présidentielle ? C’est la possibilité offerte aux prétendants à l’Elysée par    la consultation «Comment construire des villes plus durables, pour tous?» initiée par l’Université de la ville de demain – créée par la  Fondation Palladio – et dont 20 Minutes était partenaire. Entre novembre et décembre, via la plateforme Make.org, près de 40.000 participants ont voté plus de 200.000 fois pour les 1.469 propositions faites par des citoyens.

Cette consultation n’est pas un sondage. Les citoyens pouvaient « exprimer librement leurs propositions, lesquelles étaient votées par les autres participants », présente l’Université de la ville de demain, dans la restitution de la consultation citoyenne. « Chaque proposition a fait l’objet d’un vote pondéré et qualifié. Un participant donne un niveau d’intensité, pour ou contre, à son vote, et peut qualifier la proposition de pertinente ou de banalité. » Après les 212.111 votes, 14 idées ont été plébiscitées (+70 % de votes pour) et 13 idées étaient controversées (+35 % de votes contre). Elles vont nourrir le débat de ce mardi, à Paris à la maison des Océans, où sont notamment annoncés Yannick Jadot, et  Fabien Roussel ou les représentants d’autres candidats (Xavier Bertrand pour  Valérie Pécresse, Nicolas Mayer-Rossignol pour  Anne Hidalgo ou Hervé Juvin pour  Marine Le Pen).

« Construction et rénovation », un thème qui intéresse les Français

La mobilité est le thème qui arrive en tête de la consultation en étant citée dans 19 % des 1.395 propositions validées. Les votants sont partagés sur les véhicules électriques. Parmi les idées controversées, celle de Camille, « il faut imposer aux collectivités le passage à une flotte de véhicules 100 % électriques » – 47 % de votes contre recueillis – pourrait être utilisée pour faire réagir par exemple Yannick Jadot (EELV), tenant d’une interdiction à la vente de véhicules neufs thermiques à partir de 2030. La question vaut également pour Fabien Roussel (PCF) qui dans Le Parisien « défend la voiture propre pour tous » via une prime à la conversion.

Deuxième thème qui a animé la consultation : « construction et rénovation », cité dans 17 % des 1.395 idées soumises au vote. Là, les candidats pourront piocher le thème de la « rénovation énergétique » ou du « réemploi de matériaux dans toute construction nouvelle » qui tiennent à cœur les votants. Troisième thème cité, « nature et biodiversité » avec 15 %. La végétalisation prônée et opérée par de nombreuses mairies est désirée par quasiment tous les citoyens. L’idée de Mark « Il faut planter des arbres pour garantir un minimum d’espace libre et naturel » a recueilli le record absolu de votes positifs : 92 %.

A voir maintenant si un ou des prétendants à l’Elysée s’approprieront l’une des propositions citoyennes. Si tel est le cas, à n’en pas douter, ils opteront pour une idée plébiscitée pour toucher le plus de votants possible.