Départementales dans les Alpes-de-Haute-Provence : La droite met fin à vingt ans de socialisme

ELECTIONS DEPARTEMENTALES Dix cantons sur 15 ont basculé dans ce département rural de 164.000 habitants

20 Minutes avec AFP
— 
Le département des Alpes-de-Haute-Provence était le seul de gauche dans la région Paca.
Le département des Alpes-de-Haute-Provence était le seul de gauche dans la région Paca. — C. Girardon / 20 Minutes

C’était le seul département à gauche en Paca. Les Alpes-de-Haute-Provence ont basculé à droite après 23 ans de socialisme au cours de ces élections départementales, la liste LR-UDI ayant remporté une large majorité de ce département rural de 164.000 habitants.

Selon des résultats définitifs, la liste LR, qui avait déjà obtenu 2 sièges au premier tour, a réuni 39 % des voix lui donnant 18 sièges de plus ; le PS, qui dirigeait la collectivité depuis 1998, ne conserve que 2 sièges, les autres listes se partageant les huit sièges restants. L’abstention s’est établie à 57,41 %, en léger repli par rapport au premier tour.

« Nous basculons 10 cantons sur 15, ce qui nous donne une large majorité », s’est félicité auprès de l’AFP le maire de Manosque, Camille Galtier, lui-même élu dans son canton de Manosque-2 qui était à gauche depuis 1955.

La nouvelle majorité doit se réunir lundi pour se mettre d’accord sur la personnalité qui prendra la tête du conseil départemental où le « troisième tour » --l’élection du président de la collectivité-- est prévu jeudi.