Résultats des départementales en Hauts-de-France : Gérald Darmanin largement élu dans son canton de Tourcoing

POLITIQUE Le ministre de l’Intérieur a obtenu 64,98 % des voix pour son binôme divers droite, face à un binôme gauche-vert

20 Minutes avec AFP
Gérald Darmanin, à Dijon le 10 juin 2021.
Gérald Darmanin, à Dijon le 10 juin 2021. — TARDIVON JC/SIPA

Sans surprise, Gérald Darmanin a été largement élu aux élections départementales dans son canton de Tourcoing dans le Nord. Le ministre de l’Intérieur a recueilli 64,98 % des voix pour son binôme divers droite, face à un binôme gauche-vert.

« Près de 65 % des voix ! Avec Doriane Bécue, nous remercions tous les Tourquennois qui nous ont renouvelé leur confiance dans le canton de #Tourcoing. Vive le Nord, vive Tourcoing ! », s’est réjoui Gérald Darmanin sur Twitter peu après 20 heures, sans attendre les résultats définitifs.

Le ministre de l’Intérieur et Doriane Bécue, qui lui a succédé à la mairie après qu’il a remporté le dernier scrutin municipal, avaient déjà atteint 54,11 % des voix au premier tour, devant la gauche (28,37 %), et le RN (17,25 %). Mais en raison de l’abstention, le binôme n’avait pas atteint les 25 % des inscrits nécessaires pour être élu dès le premier tour.

Des frictions avec le ministre de la Justice

Sa large victoire aux départementales n’éclipse toutefois pas le camouflet essuyé par la majorité présidentielle au premier tour des régionales en Hauts-de-France, quand la liste LREM comptant cinq ministres, dont Gérald Darmanin et le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti, avait été éliminée dès le premier tour. Menée par Laurent Pietraszewski, elle n’avait alors recueilli que 9,13 % des suffrages, sa tête de liste appelant dans la foulée à voter pour Xavier Bertrand, le président ex-LR sortant. Le ministre de l’Intérieur avait alors salué l’arrivée en tête de cet « ami » personnel, au prix de frictions avec le garde des Sceaux.