Régionales en Pays-de-la-Loire : La gauche de Matthieu Orphelin accuse le coup

REVERS Malgré l'union des écologistes et du PS dans l'entre-deux tours, la gauche obtient un score moindre qu'au premier tour

Frédéric Brenon
— 
La déception de Matthieu Orphelin à l'annonce des résultats, dimanche soir.
La déception de Matthieu Orphelin à l'annonce des résultats, dimanche soir. — S.Salom-Gomis/Sipa
  • Christelle Morançais (LR) est réélue à la tête de la région Pays-de-la-Loire depuis octobre 2017.
  • Le conseil régional des Pays-de-la-Loire est dirigé par la droite depuis décembre 2015.
  • Matthieu Orphelin était la tête de liste de la gauche au sceond tour.

Malgré un premier tour mitigé, la gauche avait cru en ses chances de récupérer le conseil régional des Pays-de-la-Loire. Forte de l'union des listes de Matthieu Orphelin (18,7 % au premier tour) et de Guillaume Garot (16,3 % au premier tour), elle pensait vraiment pouvoir « aller chercher la victoire » ce dimanche. Mais c’est bien la présidente sortante Christelle Morançais (LR) qui sort vainqueur de ce second tour et est réélue avec 46,4 % des voix. Pire, avec 34,8 % des suffrages pour Matthieu Orphelin, la gauche s’est légèrement affaiblie par rapport à la semaine précédente. Elle fait également moins bien qu'aux régionales de 2015 (37,5%).

« Vous comprendrez ma déception ce soir, réagit Matthieu Orphelin. Cette campagne a été longue, parfois difficile, mais toujours enthousiasmante, faite de milliers de belles rencontres et je veux remercier toutes celles et tous ceux qui se sont engagés à nos côtés. Notre défaite s’inscrit dans un contexte national peu porteur au changement d’exécutif dans toutes les régions françaises. »

Un peu sonné, le candidat écologiste, allié au PS et à LFI, poursuit sans baisser les bras. « D’autres combats viendront très vite car la situation exige que nous restions mobilisés pour répondre aux enjeux écologiques, en particulier face au dérèglement climatique qui devient hors de contrôle partout. Nous avons semé un espoir à gauche, un espoir pour l’écologie, un espoir pour le climat, un espoir pour la justice sociale, pour l’emploi local. Je suis persuadé que tout cela portera, bientôt, de futures victoires. »

Retrouvez ici les résultats du second tour des régionales en Pays-de-la-Loire