Résultats des régionales en Occitanie : Carole Delga (PS) remporte une victoire écrasante et enchaîne un deuxième mandat

POLITIQUE Sans surprise, la présidente sortante d’Occitanie, Carole Delga rempile, avec un score écrasant de plus de 58 % des voix, reléguant le RN sous la barre des 25 %

Hélène Ménal
— 
La socialiste Carole Delga était candidate à sa succession dans la région Occitanie.
La socialiste Carole Delga était candidate à sa succession dans la région Occitanie. — F. Scheiber - Sipa

Au moment de fêter la victoire devant ses partisans sur la place du Capitole à Toulouse, l’émotion le disputait à la fierté. Car Carole Delga, la présidente sortante d’Occitanie, a remporté sans trembler ce scrutin régional, se payant même le luxe d’être à la tête de l’exécutif le mieux réélu de France en frôlant les 58 % des voix.

« Cette victoire m’oblige et m’honore, a réagi la socialiste de 49 ans. Comme je l’ai toujours fait, que vous ayez voté ou non, je me battrai pour vous avec éthique, courage et fidélité. »

Le RN en net recul

La gagnante est aussi heureuse d’être la présidente d’une région « qui fait reculer l’extrême droite ». Car son principal challenger, le RN Jean-Paul Garraud, dont Marine Le Pen voudrait faire son ministre de la Justice en cas de destin présidentiel, en réunissant selon les premières estimations seulement 24 % des suffrages, n’améliore son score du premier tour que de deux « petits » points. Il fait 10 points de moins que Louis Aliot, le candidat de son parti en 2015.

Aurélien Pradié, le député LR du Lot termine troisième de cette triangulaire à 18,3 %. Il concède que l’Occitanie est « une des régions les plus difficiles de France pour [sa] famille politique », mais veut incarner l’alternance sur le long terme et prend date pour 2027.