Résultats des régionales en Hauts-de-France : Xavier Bertrand réélu largement, la gauche et les écologistes de retour dans l'hémicycle

POLITIQUE Sans suspense, c’est le président sortant des Hauts-de-France qui a été réélu à la tête de la région. Xavier Bertrand remporte 52,37 % des suffrages exprimés. Retrouvez toutes les informations de ce second tour

Mikaël Libert
— 
Xavier Bertrand est réélu à la tête des hauts-de-France.
Xavier Bertrand est réélu à la tête des hauts-de-France. — F Lo Presti / AFP

L’ESSENTIEL

  • De la triangulaire qui a eu lieu pour le second tour de l’élection régionale dans les Hauts-de-France, c’est Xavier Bertrand (Union de la droite) qui est sorti vainqueur devant Sébastien Chenu (RN) et Karima Delli (Union de la gauche).
  • La future assemblée régionale sera quoi qu’il en soit plus nuancée que la précédente avec le retour d’une opposition de gauche et des écologistes alors que pendant 6 ans, Xavier Bertrand n’a eu que le RN comme opposant.
  • Retrouvez les résultats des élections régionales et départementales sur notre site Internet 20minutes.fr​.

A LIRE AUSSI

A VOIR

 

Ce live élections régionales et départementales dans les Hauts-de-France est maintenant terminé. Merci à tous ceux qui nous ont suivis et bravo à nos voisins Belges pour leur belle victoire footballistique de ce soir. Bonne nuit !
23h15 : Régionales et départementales, on fait le bilan

C’est donc Xavier Bertrand qui est élu dans les Hauts-de-France avec 52,37 % des suffrages exprimés. Il devra néanmoins composer avec une opposition plus conséquente, notamment en raison de l’entrée de la gauche et des écologistes à l’assemblée régionale.

Le Nord reste à droite et Christian Poiret, successeur désigné de Jean-René Lecerf, devrait être élu président du département. Là encore, les écologistes font une percée en remportant 6 sièges.

Le Pas-de-Calais reste à Gauche. A noter que, comme partout, le RN y est en perte de vitesse puisqu’il perd la moitié de ses sièges.

La Somme aura une couleur centre droite avec néanmoins une solide opposition de la gauche et des écologistes.

L’Oise est très majoritairement à droite et n’aura aucun écologiste dans son assemblée.

Dans l’Aisne, toutes tendances confondues, c’est la droite et le centre qui sont majoritaires.

23h00 : Les écolos entrent au Nord, toujours pas le RN

Pas de surprise, le département du Nord reste à droite. A elles seules, les tendances union de la droite et divers droite remportent 40 sièges.

Les binômes d’union de la gauche prennent 18 sièges. Mais le scoop, c’est l’arrivée des écologistes au conseil départemental qui, seuls ou avec l’union de la gauche, comptent 6 sièges.

Le RN, lui, ne sera toujours pas représenté dans l’hémicycle nordiste.

22h50 : La Somme reste à droite, le président sortant réélu

Stéphane Haussoulier se réjouit ce dimanche soir. Président sortant du département de la Somme, il a été réélu dans son canton d’Abbeville 2 et la tendance se confirme au niveau du département. L’union de la droite et du centre remporte 22 sièges, devant l’union de la gauche et des écologistes et ses 16 sièges. Il reste cependant 3 bureaux à finir de dépouiller à Amiens.

22h25 : Carton de la gauche et 6 sièges pour le RN dans le Pas-de-Calais

Ce sont finalement 6 sièges que remporte le RN dans le Pas-de-Calais avec les deux cantons d’Hénin-Beaumont et celui de Bruay-la-Buissière. C'est une cuisante défaite pour le RN qui perd 6 élus.

Mais c’est la gauche qui sera majoritaire où, toute tendance confondue, elle remporte 44 sièges. Le centre et la droite se répartissent 24 sièges.

22h10 : Deux sièges et peut-être 4 pour le RN dans le Pas-de-Calais

Le parti de Marine le Pen a remporté le canton de Bruay-la-Buissière, Ludovic Pajot et Marie-Line Plouviez siégeront à l’assemblée départementale.

Dans le canton d’Hénin-Beaumont 2, le binôme RN, mené pas Steeve Briois, talonne celui divers gauche de Magali Bruyant alors que le dépouillement n’est pas encore terminé.

22h00 : La droite rafle la mise dans l’Oise

Pour les départementales dans l’Oise, ce sont les binômes divers droite et LR qui remportent 18 des 24 sièges de l’assemblée. Le Parti communiste remporte 4 sièges et 2 pour les divers gauche.

21h52 : Dans l’Aisne, c’est plié pour le RN qui rentre bredouille

Le Rassemblement national n’a remporté aucun des 19 cantons de l’Aisne aux départementales. En tête, les binômes divers droite raflent 7 cantons, juste devant ceux de la gauche (6). LR ne remporte qu’un canton et le centre trois.

21h35 : Christian Poiret, futur président du Nord ?

Dans le Nord, Christian Poiret (UD), candidat désigné du président sortant, Jean-René Lecerf, a été élu de justesse dans son canton de Douai avec 50,31 % des suffrages contre 49,69 pour le binôme d’union de la gauche.

21h20 : Encore aucun siège pour le RN aux départementales

Si le dépouillement des élections départementales n’est toujours pas terminé, il est toutefois bien avancé dans les 5 départements des Hauts-de-France. A cette heure, le RN n’a aucun siège et la droite tire largement son épingle du jeu.

21h00 : La ministre Brigitte Bourguignon élue dans le Pas-de-Calais

La ministre de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, a été élue dans le canton de Desvres, dans le Pas-de-Calais. Dans les Hauts-de-France, elle est la seule représentante du gouvernement, avec Gérald Darmanin à Tourcoing, à avoir réussi l’épreuve des urnes.

20h55 : Les premiers résultats des départementales mauvais pour le RN

Le parti de Marine le Pen est mal parti pour se rattraper sur les départementales après la défaite aux régionales. Dans l’Aisne, le RN a déjà perdu trois cantons (5, 6 et 20) dans lesquels il était en ballotage avec la droite.

C’était en revanche très chaud dans le canton de Villers-Cotterêts (21) où le binôme de droite l’emporte de justesse avec 50,16 % des voix devant le RN (49,84 %).

20h50 : Xavier Bertrand est le seul à améliorer véritablement son score

Les dernières estimations créditent Xavier Bertrand de 53 % des suffrages exprimés lors de ce second tour. C’est douze points de mieux que lors du 1er tour, un score qui ne s’explique pas uniquement par le report des voix du candidat LREM (9,13 % au 1er tour).

Karima Delli, elle, gagne un peu plus de deux points et Sébastien Chenu un peu plus d’un point.

20h30 : « En démocratie, il y a des règles du jeu. Il faut les accepter »

« J’invite Mr Bertrand à rester humble, à ne pas fanfaronner », déclare Sébastien Chenu, le candidat RN. Celui-ci, après avoir comparé sa défaite à « un rendez-vous manqué », déplore une « prime aux sortants » dont la démocratie est « la grande perdante » en raison d’une « abstention si forte ».

20h25 : Les « salutations républicaines » de Karima Delli à Xavier Bertrand

La candidate du rassemblement de la gauche et des écologistes a pris la parole à 20h20 pour tacler un président qui « sera élu mais qui ne siégera pas à la région ». Cette dernière se réjouit néanmoins d’un « retour de la gauche et des écologistes à la région ».

« Ce soir nous nous retroussons les manches. Cette nouvelle force dans les hauts-de-France ne fait que naître. Nous ne serons plus un prétexte pour personne », affirme-t-elle.

20h20 : Gérald Darmanin élu dans son canton de Tourcoing

C’est encore une fois sur Twitter, mais en attendant l’heure légale cette fois, que Gérald Darmanin a annoncé son élection « avec près de 65 % des voix » pour les départementales dans le Nord.


 

20h15 : Le discours de Xavier Bertrand aux allures de présidentielles

« Pendant cette campagne, je n’ai pas caché mes intentions. Ce résultat me donne la force d’aller à la rencontre de tous les Français », déclare Xavier Bertrand dans son allocution. Puis, il donne rapidement le ton de ce qui sera désormais sa priorité dans son chemin vers l’Elysée : « Pour redresser notre pays, il y a un préalable : le rétablissement de l’ordre et du respect. L’insécurité mine notre République », insiste-t-il.

20h05 : Le premier mot de Xavier Bertrand est contre le « FN »

« Par deux fois, ici, sur la terre des Hauts-de-France, le FN a été arrêté et nous l’avons fait reculer », déclare Xavier Bertrand. Il avait fait de la lutte contre le RN l’un des principaux thèmes de sa campagne.

20h00 : Xavier Bertrand réélu avec 52 % selon une première estimation

Le président sortant des Hauts-de-France, Xavier Bertrand a gagné son pari en se faisant réélire à la tête de la région. Selon une première estimation Ifop pour LCI, il remporte 52,7 % des suffrages exprimés, devant Sébastien Chenu (RN) 25,9 % et Karima Delli (Gauche et écologistes) 21,4 %.

19h45 : Nos voisins belges spoilent le résultat

Comme d’habitude, les médias belges ne sont pas soumis à la règle de 20h pour avancer des résultats. Et ils ne s’en privent pas. Si seulement on pouvait leur faire la même chose pour le match Belgique - Portugal de ce soir.

19h15 Quels sont finalement les enjeux de ce 2nd tour ?Avec ses 41,39 % au 1er tour et la consigne de vote donnée par le candidat LREM, la seule question pour Xavier Bertrand est de savoir avec quel pourcentage de voix il sera réélu président des Hauts-de-France.Pour les deux autres candidats en lice, de leur score à l’arrivée dépendra le nombre de sièges à l’assemblée qui leur sera attribué. La à la plus forte moyenne. : Quels sont finalement les enjeux de ce 2nd tour ?

Avec ses 41,39 % au 1er tour et la consigne de vote donnée par le candidat LREM, la seule question pour Xavier Bertrand est de savoir avec quel pourcentage de voix il sera réélu président des Hauts-de-France.

Pour les deux autres candidats en lice, de leur score à l’arrivée dépendra le nombre de sièges à l’assemblée qui leur sera attribué. La représentation étant proportionnelle à la plus forte moyenne.

19h00 Les jeux sont faits dans les Hauts-de-FranceRien ne va plus, le vote est désormais clos dans toutes les communes de la région. Place au dépouillement. Dans une heure, on saura… : Les jeux sont faits dans les Hauts-de-France

Rien ne va plus, le vote est désormais clos dans toutes les communes de la région. Place au dépouillement. Dans une heure, on saura…

18h47 Qui sera où et quand ?Le président sortant, Xavier Bertrand, passe la journée dans son fief de Saint-Quentin d’où il prendra la parole sans doute assez pour tuer définitivement le suspense.Arrivé en 2e position au 1er tour, Sébastien Chenu, va changer de crémerie pour la soirée électorale. Ce soir, il ne sera pas à Hénin-Beaumont mais à Bruay-la-Buissière.Dernière de cette triangulaire, Karima Delli a prévu de prendre la parole dès 20h15 depuis Lille. : Qui sera où et quand ?

Le président sortant, Xavier Bertrand, passe la journée dans son fief de Saint-Quentin d’où il prendra la parole sans doute assez pour tuer définitivement le suspense.

Arrivé en 2e position au 1er tour, Sébastien Chenu, va changer de crémerie pour la soirée électorale. Ce soir, il ne sera pas à Hénin-Beaumont mais à Bruay-la-Buissière.

Dernière de cette triangulaire, Karima Delli a prévu de prendre la parole dès 20h15 depuis Lille.

18h20 Roubaix sera-t-elle encore « capitale » de l’abstention ?Dimanche dernier, . La 3e ville de la région en nombre d’habitants était aussi la dernière à se mobiliser pour aller voter. : Roubaix sera-t-elle encore « capitale » de l’abstention ?

Dimanche dernier, l’abstention culminait à 84 % à Roubaix. La 3e ville de la région en nombre d’habitants était aussi la dernière à se mobiliser pour aller voter.

18h10 : La participation en très très très légère hausse

On est encore loin du compte, pour autant, on observe un frémissement de frémissement pour la participation dans les Hauts-de-France. A 17h, il était de 27,39 % ce dimanche contre 27,17 % lors du 1er tour. A noter qu’en 2015, à la même heure, il était de 54,36 %.

Bonjour et bienvenue dans ce live pour le second tour des élections régionales dans les Hauts-de-France. Nous allons vous accompagner pendant toute cette soirée électorale à l’issue de laquelle le nouveau président de région sera connu. Suspense… Pas vraiment, mais sait-on jamais.