Résultats des régionales en Occitanie : Carole Delga réélue dans un fauteuil, le RN dégringole

POLITIQUE La présidente sortante, la socialiste Carole Delga, affrontait Jean-Paul Garraud (RN) et Aurélien Pradié (LR) au second tour. Elle a été réélue haut la main avec plus de 57 % des voix

Béatrice Colin
— 
Carole Delga, la présidente PS sortante de la région Occitanie.
Carole Delga, la présidente PS sortante de la région Occitanie. — Alain Robert/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Les Occitans et Catalans sont retournés aux urnes ce dimanche 27 juin pour désigner l’équipe qui dirigera la deuxième plus vaste région de France.
  • La présidente sortante, la socialiste Carole Delga, sortie largement en tête au premier tour (39,6 %), l’emporte haut la main au second avec plus de 57% des voix.
  • Ses challengers, le magistrat RN Jean-Paul Garraud obtient plus de 24 % des voix, en chute de 10 % comparé à Louis Aliot en 2015, et le jeune député LR du Lot Aurélien Pradié près de 18%.
  • Retrouvez les résultats du second tour des élections régionales en Occitanie ce dimanche 27 juin sur 20 Minutes.

A LIRE AUSSI

A VOIR

 

23h30 : Ce n’est qu’un au revoir…

Il est temps de rendre « l’antenne », de vous souhaiter une très bonne nuit et de vous remercier de nous avoir suivis pour ce live des régionales. On se retrouve dès demain pour un débrief de ces élections, que ce soit régionales ou départementales. Et pour les résultats, c’est là…

23h20 : Large victoire de la gauche en Haute-Garonne

Les résultats des cantons toulousains ne sont pas tous encore sortis, mais d’ores et déjà, la majorité départementale de gauche sortante est largement victorieuse en Haute-Garonne. Partout où les binômes sortants affrontaient le RN, ils ont été réélus. Le président PS Georges Méric va donc rempiler à la tête du CD31.

23h : Le canton de Jean Castex passe à gauche

Jusqu’en juillet dernier, le Premier ministre Jean Castex, alors maire de Prades, aussi était conseiller départemental des Pyrénées-Orientales. Ce dimanche soir, son canton des Pyrénées Catalanes, vient d’être gagné par le binôme de gauche Michel Garcia et Aude Vivès.

22h54 : Dans l’Hérault, Kléber Mesquida réélu

Le président socialiste du conseil départemental de l’Hérault, Kléber Mesquida, a été réélu dans son canton de Saint-Pons-de-Thomières avec 72 % des voix. Le département reste majoritairement à gauche et il devrait retrouver sans difficultés son fauteuil de président.

22h35 : Petit intermède venu de l’espace entre deux résultats

Pause de 5 minutes : Thomas Pesquet nous offre un moment de poésie, une autre vue de notre bonne vieille Terre

Embed

https://twitter.com/Thom_astro/status/1409196154533945345

 

22h20 : Dans les Pyrénées-Orientales, le RN ne perce pas

Il pensait gagner des cantons lors des départementales dans les Pyrénées-Orientales. Le Rassemblement national s’est heurté à la majorité sortante de gauche de Hermeline Malherbe qui a de grandes chances d’être réélue à la tête de la collectivité.

 

22h10 : L’Ariège reste rose, tout comme le Gers

Le département de l’Ariège, une terre ancrée à gauche, reste rose. La majorité départementale de Christine Téqui est reconduite à la tête du conseil départemental.

C’est aussi le cas dans le Gers où la majorité départementale de Philippe Martin (PS) rempile pour six ans de plus.

22h05 : Pour le maire de Montpellier « quand on parle à l’intelligence des gens, l’intelligence répond »

Le maire socialiste de Montpellier, Michaël Delafosse, a lui aussi adressé ses félicitations à Carole Delga qu’il a soutenue durant toute la campagne des régionales.

 

22 h : Des félicitations et des recommandations du maire de Toulouse

Le maire LR de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a lui aussi adressé ses « sincères félicitations républicaines pour sa très nette réélection » à Carole Delga, indiquant qu’il continuera « à travailler avec elle autour des projets de Toulouse et de notre métropole ».

Il a aussi adressé son soutien à Aurélien Pradié qui a eu selon lui du « courage pour se lancer dans un combat que nous savions très difficile ! », l’invitant « à poursuivre le nouvel élan qu’il a initié ».

21h55 : « Allô c’est Jean Castex », le Premier ministre félicite Carole Delga

Elle n’a jamais caché qu’elle entretenait de bonnes relations avec Jean Castex. Preuve en est, la soirée électorale est loin d’être terminée, mais Carole Delga a déjà reçu un coup de fil du Premier ministre pour la féliciter

 

21h40 : Dans l’Aude, la majorité d’Helène Sandragné (PS) victorieuse dans 16 des 19 cantons

La majorité de la présidente sortante du conseil départemental de l’Aude, Hélène Sandragné (PS), a été reconduite largement à la tête de la collectivité. Elle a gagné 19 des 19 cantons du département.

21h35 : « Comme les autres, le RN ne provoque aucun enthousiasme » pour Robert Ménard

Le maire de Béziers, Robert Ménard, a décidé de faire un commentaire sans concession sur les résultats des élections régionales et départementales. Au-delà de l’abstention, il n’y va pas par quatre chemins pour parler du score en chute du Rassemblement national qui le soutient aux municipales : « Comme les autres, le RN ne provoque aucun enthousiasme. Une occasion ratée… »

 

21h20 : « Une belle dynamique » selon Aurélien Pradié (LR)

Arrivé en troisième position selon les estimations derrière la sortante socialiste Carole Delga (57,8 %) et le candidat RN Jean-Paul Garraud (18,3 %), le candidat Les Républicains Aurélien Pradié a indiqué qu’il avait gagné 6 % des voix entre les deux tours, « une belle dynamique » « dans une des régions les plus difficiles de France pour ma famille politique ».

 

20h55 : Le RN en chute de 10 % comparé à 2015

En 2015, lors du second tour des régionales, Louis Aliot (RN) était arrivé deuxième au second tour des élections régionales, avec 33,87 % des voix, derrière Carole Delga (44,81 %) et devant Dominique Reynié (21,32 %). Selon les premières estimations, le candidat du RN, Jean-Paul Garraud, obtiendrait cette fois-ci 23,9 % des voix, soit 10 points de moins que l’actuel maire de Perpignan en 2015.

20h40 : Delga, présidente la mieux (ré) élue de France lors de ces régionales ?

Si les estimations de sortie des urnes se confirment, la présidente sortante PS du conseil régional d’Occitanie serait la mieux réélue de France avec ses 57,8 % des voix. Elle devancerait de peu Renaud Muselier, qui gagnerait avec 57,7 des voix, mais aussi Laurent Wauquiez (55,9 %) et Xavier Bertrand (53 %).

20h28 : « L’Occitanie a fait un choix clair » selon Carole Delga

« L’Occitanie a fait un choix clair », a indiqué ce dimanche soir sur la place du Capitole, depuis le café Le Florida. La présidente PS sortante du conseil régional d’Occitanie a remercié ses électeurs. « Ce résultat m’honore et m’oblige. Je m’engage à poursuivre mon action avec la même sincérité », a-t-elle assuré.

 

20h20 : Le maire de Moissac, soutenu par le RN, entre au conseil départemental du Tarn-et-Garonne

Il avait conquis la mairie de Moissac l’an dernier. Romain Lopez, candidat aux départementales dans le Tarn-et-Garonne soutenu par le Rassemblement national, annonce ce soir son élection.

 

20h15 : « Notre électorat ne s’est pas déplacé », réagit Jean-Paul Garraud (RN)

« Notre électorat ne s’est pas déplacé. La division de la droite, entre Les Républicains et nous, est très néfaste. C’est aussi la prime au sortant », a réagi sur le plateau de France 3 Occitanie le candidat du Rassemblement national, Jean-Paul Garraud, arrivé second au 2e tour avec 23,9 % des voix selon les estimations.

20h05 : Carole Delga serait largement réélue selon les premières estimations

Selon une estimation de l’institut Ipsos et SopraSteria pour Radio France, France TV et les chaînes parlementaires, la présidente sortante PS du conseil régional, Carole Delga, serait réélue avec 57,8 % des voix, devant le RN Jean-Paul Garraud (23,9 %) et le candidat LR Aurélien Pradié (18,3 %).

 

19h55 : En patientant, la région Occitanie en quelques chiffres

La région Occitanie, c’est la fusion de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Plus de 5,9 millions d’habitants y vivent, mais "seulement" 4,2 millions d’entre eux votent. Elle est composée de 13 départements et sa superficie est de 72.724 km2. Le conseil régional a 158 élus.

19h45 : Plus qu’un quart d’heure pour voter dans les grandes villes

Allez, hop, hop… Les retardataires habitant dans les grandes villes d’Occitanie ont encore 15 minutes pour se rendre dans leurs bureaux de vote. La majorité des communes de la région ont fermé depuis plusieurs minutes et l’abstention semble encore au rendez-vous. Selon l’Institut Ispos, elle serait de 61,9 % lors de ce second tour, contre 62,76 % au premier tour.

 

19 : 15 : Un petit sursaut de mobilisation dans sept des 13 départements d’Occitanie

Durant l’entre-deux-tours, les trois candidats encore en lice se sont déployés pour appeler les abstentionnistes à aller glisser leur bulletin dans l’urne ce dimanche. Ils n’ont pas été entendus de la même manière dans les treize départements d’Occitanie. A 17 heures, sept d’entre eux avaient une participation en hausse par rapport au 1er tour : l’Ariège (29,22 % contre 26 %), le Gard (27,04 % contre 25,15 %), l’Hérault (32,37 % contre 31,68 %), le Lot (34,55 % contre 32,42 %), les Pyrénées-Orientales (30,44 % contre 29,96 %), le Tarn (30,71 % contre 28,61 %) et le Tarn-et-Garonne (34,73 % contre 35,52 %).

Mais dans les six autres, la participation est en baisse à 17 h : c’est le cas en Aveyron où elle chute de 38,07 % au 1er tour à 28,78 %, en Haute-Garonne (31,98 % contre 33,12 %), dans le Gers (34,29 % contre 36,01 %) en Lozère (30,01 % contre 39,57 %), dans les Hautes-Pyrénées (31,2 % contre 24,49 %) et dans l’Aude (33,87 % contre 36,42 %).

18:35 : Souviens-toi dimanche dernier

On commence par une petite piqûre de rappel avec les résultats du premier tour, marqué par une abstention de 62,76%

 

Bonjour, les urnes s’apprêtent à livrer leur verdict sur les élections régionales en Occitanie. La présidente Carole Delga est favorite à sa succession à l’issue du premier tour marqué par une abstention record de plus de 62 % du corps électoral. Alors, un sursaut citoyen peut-il rebattre les cartes ? On vous dit tout, toute la soirée, dans un live mâtiné d’élections départementales