Résultats des régionales en Bretagne : Loïg Chesnais-Girard président sortant réélu mais sans majorité absolue

POLITIQUE Retrouvez les informations du second tour des élections régionales en Bretagne où cinq candidats – Loïg Chesnais-Girard (PS), Isabelle Le Callennec (LR), Thierry Burlot (LREM), Claire Desmares-Poirrier (EELV) et Gilles Pennelle (RN) – visaient la présidence de la région Bretagne ce dimanche 27 juin

Camille Allain
— 
Le socialiste Loïg Chesnais-Girard est président de la région Bretagne depuis 2017.
Le socialiste Loïg Chesnais-Girard est président de la région Bretagne depuis 2017. — Alain Robert/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Le scénario était inédit en Bretagne avec une quinquangulaire au second tour des élections régionales. Mais pas de surprise le favori Loïg Chesnais-Girard (PS) est arrivé en tête avec 29,8 % à 30,9 % des voix selon les estimations.
  • Le président sortant a devancé Isabelle Le Callennec (LR), créditée de 21,6 à 22,1 %, l’écologiste Claire Desmares-Poirrier 19,8 à 20 %, Thierry Burlot (LREM) 14,6 à 14,9 % et le tête de liste RN Gilles Pennelle 13 à 13,4 %.
  • S’il a été réélu, Loïg Chesnais-Girard n’a pas la majorité absolue dans l’hémicycle. Sa liste obtient 40 des 83 sièges. Il va lui falloir désormais nouer une alliance via des débauchages individuels d’élus LREM ou un accord collectif avec EELV pour diriger la région. Retrouvez les résultats des élections régionales en Bretagne du 27 juin dès 20 heures sur 20minutes.fr.

A LIRE AUSSI

A VOIR

 

Merci à toutes et tous d'avoir suivi cette soirée électorale avec nous. On se retrouve demain pour matin pour la suite et presque la fin de ces élections régionales et départementales. Bonne nuit! 

23h25: Si vous cherchez un résultat, c'est par ici

 

22h45 : Petit mot du PS natio sur la victoire sans majorité absolue de Loïg Chesnais-Girard

« Il faudra que le rassemblement le plus large à gauche s’opère dans l’hémicycle, mais nous avons confiance », explique-t-on dans l’entourage d’Olivier Faure.

22h04 : Loïg Chesnais-Girard pas inquiet de ne pas avoir la majorité absolue

Petite passe d’armes entre le président sortant réélu et ses adversaires sur le plateau de France 3 à propos de la majorité absolue que n’a pas Loïg Chesnais-Girard. Celui-ci rétorque qu’il ne l’a pas « sauf si vous faites une coalition tous ensemble ». Deuxième salve, « si certains ont envie de travailler positivement, [il fait une pause et insiste] positivement, pour renforcer cette majorité ce sera un plaisir ». Et il annonce qu’il n’ira pas chercher individuellement des élus d’autres listes pour conforter sa majorité.

 

21h57 : « On ne fait pas un si mauvais score, on s’installe dans la vie politique bretonne », estime Thierry Burlot (LREM)

Le candidat reconnaît la victoire de Loïg Chesnais-Girard : « Le score, il est net. »

 

21h51 : Thierry Burlot ne siégera pas au conseil régional !

Drôle d’histoire que celle-ci : alors qu’il menait la liste LREM aux régionales, Thierry Burlot crédité de 14,6 à 14,9 % au second tour, selon les estimations, ne siégera pas au conseil régional. La raison, il était cinquième sur la liste dans les Côtes-d’Armor.

21h45: Isabelle Le Callenec annonce être la «première force d'opposition crédible et exigente»

 

21h36 : La gauche gardera-t-elle le Finistère ?

 

21h31 : Les calculettes sont sorties

Selon la colistière de Loïg Chesnais-Girard, Fanny Chappé, la liste du président sortant obtiendrait 40 sièges sur les 83.

21h28 : Les Côtes-d’Armor basculent à gauche

Hé, il y avait le Tour de France, les régionales mais aussi les départementales, ce jour. Dans les Côtes-d’Armor, on change de majorité. Le département passe à gauche qui remporterait au moins 18 cantons, selon France 3.

 

21h15 : Richard Ferrand ne serait pas réélu conseiller régional

Le président de l’Assemblée nationale, présent sur la liste menée par Thierry Burlot en troisième position dans le Finistère, ne serait pas réélu conseiller régional. Il était élu depuis 2010

21h11 : Avec qui va pouvoir s’allier Loïg Chesnais-Girard ? EELV ? LREM ?

Il y a 83 sièges au conseil régional. Quelle alliance va trouver le président sortant réélu pour atteindre les 42 sièges qui permettent d’avoir la majorité absolue ? Des débauchages individuels d’élus de la liste de Thierry Burlot (LREM) ? Un accord collectif avec la liste EELV de Claire Desmares-Poirrier ?

 

20h52 : « La victoire est belle. Je la dois aux Bretons et aux Bretonnes »

Loïg Chesnais-Girard a entériné sa victoire dans une courte allocution. Il a annoncé « réunir sa majorité » dès demain matin. L’élection du président de la région est prévue ce vendredi. Le candidat PS a salué « les élus, les élues de ce soir, leurs conjoints, leurs familles » avant de se féliciter de ce succès : « La victoire est belle. Je la dois aux Bretons et aux Bretonnes. »

20h39: Un autre sondage annonce Loïg Chesnais-Girard à plus de 30% des votes

 

20h24 : S’il est réélu, Loïg Chesnais-Girard n’aurait pas la majorité absolue au conseil régional

Annoncé vainqueur du second tour des régionales avec 29,8 % des votes, Loïg Chesnais-Girard n’aurait pas la majorité absolue au conseil régional. Pour cela, il devait atteindre les 33 %. Il va falloir passer par une alliance dans l’hémicycle. Avec les écologistes ? Même après l’échec des tractations entre les deux tours…

 

20h20 : « Un score historique pour l’écologie »

La réaction de Claire Desmares-Poirrier à sa troisième place et aux près de 20% récoltés.

 

20h08: Pour suivre les résultats des autres régions, c'est par ici

 

20h03 : Loïg Chesnais-Girard serait réélu

Selon les premières estimations données par France 3, le président sortant (PS) arrive en tête des votes avec 29,8 %. Il devance la candidate LR Isabelle Callenec créditée de 22,1 %, Claire Desmares-Poirrier (EELV) 19,8 %, Thierry Burlot (LREM) 14,9 % et Gilles Pennelle (RN) 13,4 %.

 

19h55 : Il n’y avait pas que les régionales aujourd’hui en Bretagne, le Tour est également dans la région. Mathieu Van der Poel a dépossédé Julian Alaphilippe de son maillot jaune. Le reportage de notre collègue Jérôme Gicquel

 

19h50 : Loig Chesnais-Girad a prévu de s’exprimer à 20h45

19h45 : La traditionnelle photo dans les bureaux de vote mais pas pour Isabelle Le Callenec, ni Thierry Burlot, ni Claire Desmares-Poirrier

 

19h40 : Encore 20 minutes pour voter à Rennes

18h42 : « Incident technique » pour la profession de foi de Claire Desmares-Poirrier (EELV)

La semaine dernière, il y a eu des couacs sur l'acheminement des professions de foi. En Bretagne, un nouvel incident est arrivé. « Technique », selon Ouest France, et la liste Bretagne d’avenir en a été victime. Cet incident chez l’imprimeur a entraîné la perte d’environ 1,5 million de professions de foi de la liste menée par Claire Desmares-Poirrier (EELV). « Près de la moitié des électeurs inscrits sur les listes électorales ne recevront pas les professions de foi du second tour de la liste Bretagne d’Avenir à leur domicile », a indiqué la liste écolo dans un communiqué.

 

18h29 : Par contre à Rennes, les électeurs et électrices ne se sont pas trop déplacés, et même un peu moins que la semaine dernière

 

18h15 : A 17 heures, le taux de participation en Bretagne est légèrement meilleur qu’au premier tour


 

Bonjour à toutes et tous ! On va savoir ! Oui, ce soir, vous saurez qui sera le prochain président ou la prochaine présidente de la région Bretagne. Cinq candidats peuvent encore y croire -on appelle ça une quinquangulaire, et c’est inédit dans la région. On doit bien l’avouer, l’un y croit un peu plus que les autres : Loïg Chesnais-Girard, président PS sortant et arrivé en tête du premier tour (un petit rappel des scores ci-dessous). Alors réélection attendue ou élection surprise, on va vous faire vivre cette soirée électorale de Brest à Rennes via Carhaix, Lamballe ou Vannes. Une vraie étape du Tour de France !