Régionales en Pays-de-la-Loire : Vive altercation entre Orphelin et Morançais, sur fond d’insultes homophobes

CAMPAGNE La tête de liste écologiste dit avoir été victime d’insultes homophobes proférées par des militants des Républicains. Le sujet a entraîné un clash avec Christelle Morançais ce mercredi. Le débat télévisé de Télénantes a été annulé

Frédéric Brenon
— 
Christelle Morançais et Matthieu Orphelin.
Christelle Morançais et Matthieu Orphelin. — J.-F. Monier/AFP - F.Brenon/20Minutes
  • Christelle Morançais est la tête de liste Les Républicains en Pays-de-la-Loire.
  • Matthieu Orphelin est la tête de liste écologiste, laquelle vient de fusionner avec le PS.
  • Le député écologiste a déposé plainte pour avoir été insulté par, dit-il, des militants soutenant Christelle Morançais.

Un incident qui brouille la campagne. Le leader de la nouvelle liste écologie-PS en Pays-de-la-Loire, Matthieu Orphelin, a déposé plainte pour avoir été personnellement visé par des insultes et gestes à caractère homophobe, fait-il savoir. Les auteurs de ces propos, prononcés mardi à la sortie de l’école élémentaire Henri-Chiron à Angers, seraient deux militants qui collaient des affiches à l’effigie de la candidate LR Christelle Morançais, arrivée en tête du premier tour des élections régionales dimanche. Matthieu Orphelin était sur place dans le cadre de sa campagne d’entre-deux tours. Les deux militants n’ont pu être identifiés par l’équipe du candidat de gauche.

« Sanctionner au plus vite ces deux personnes »

Choqué par ces « comportements graves et intolérables », Matthieu Orphelin a demandé ce mercredi matin à Christelle Morançais de « condamner publiquement ces agissements et de sanctionner au plus vite ces deux personnes en les excluant de votre campagne et de votre liste s’il s’agit de candidats » . « Je vous demande aussi, en tant que tête de liste, de présenter vos excuses à l’ensemble des personnes qui subissent cette homophobie du quotidien », a-t-il insisté.

La réaction de la présidente sortante du conseil régional des Pays-de-la-Loire n’a pas tardé. « Les faits que dénonce Matthieu Orphelin, s’ils sont avérés, sont graves et je les condamne avec la plus grande fermeté. Si leur matérialité est établie, et qu’un lien est démontré avec mes équipes, ce qui n’est absolument pas le cas à ce jour, je prendrai évidemment les mesures qui s’imposent », a réagi Christelle Morançais. La tête de liste LR a toutefois prévenu le candidat écologiste. « Je connais les méthodes inspirées de l’extrême gauche, toute attaque visant à me dépeindre en homophobe donnera lieu à des poursuites judiciaires. Je ne le tolérerai pas. »

« Il est allé beaucoup trop loin »

Mais l’affaire ne s’est pas arrêtée là. Matthieu Orphelin et Christelle Morançais se sont vivement accrochés à ce sujet ce mercredi après-midi dans les coulisses du plateau de la télévision locale Télénantes​, où l’enregistrement d’un débat d’entre-deux tours était prévu. L’échange, qui s’est déroulé devant plusieurs témoins, a été tellement vif que Christelle Morançais a préféré quitter les locaux sur-le-champ, en pleurs. Le débat n’a pu se dérouler et a été annulé.

« Je n’accepte pas la violence verbale, les menaces et la brutalité de ses mots. Il est allé beaucoup trop loin, s’indigne la tête de liste LR. Si je dois perdre les élections, je les perdrai et d’autres feront ce qu’ils peuvent à ma place. Mais je ne veux pas de violence, je ne veux pas d’agressivité. » De son côté, Matthieu Orphelin estime que « la réaction de Madame Morançais montre qu'elle n'a pas saisi la gravité des faits». « Je lui ai exprimé, sans agressivité ou aucun mot déplacé alors qu'elle mettait en doute la véracité des faits, mon incompréhension. Je regrette sa décision de ne pas débattre », commente-t-il.

Invité lui aussi à participer au débat télévisé, le candidat du Rassemblement national, Hervé Juvin, a égratigné ses deux adversaires: « Ils se laissent gouverner par leurs émotions et montrent leur incapacité à gouverner la région. » Quant à François de Rugy, tête de liste LREM, il « regrette » à la fois l'incident et l'annulation du débat. « Les habitants de notre région méritent mieux que ce spectacle désolant », critique-il.

Quatre au second tour

Quatre listes sont encore en lice pour le second tour des élections régionales en Pays-de-la-Loire, dimanche prochain. La liste LR conduite par Christelle Morançais avait . La liste écologiste menée par Matthieu Orphelin avait récolté 18,7 % des voix. Le Rassemblement national d’Hervé Juvin (12,5 %) est également qualifié, tout comme La République en marche de François de Rugy (11,9 %).