Régionales en Bretagne : Loïg Chesnais-Girard a trouvé son allié écologiste avec Daniel Cueff

TRACTATIONS Après avoir refusé de s’associer avec la candidate EELV Claire Desmarres-Poirier, le président socialiste sortant a trouvé un accord avec le maire anti-pesticides

Jérôme Gicquel

— 

Daniel Cueff est arrivé en 6e position au premier tour des élections régionales en Bretagne avec 6,52% des voix.
Daniel Cueff est arrivé en 6e position au premier tour des élections régionales en Bretagne avec 6,52% des voix. — C. Allain / 20 Minutes

« Cela n’a pas été une décision facile à prendre mais nous l’avons prise dans l’intérêt de la Bretagne ». Daniel Cueff se savait courtisé à l’issue du premier tour des élections régionales où il est arrivé en sixième position avec 6,52 % des suffrages. Après avoir clamé pendant toute la campagne qu’il ne ferait aucune alliance, l’ancien maire de Langouët (Ille-et-Vilaine), connu pour son combat contre les pesticides, a finalement accepté la main tendue par le socialiste Loïg Chesnais-Girard, arrivé en tête avec 20,95 % des votes.

« Mon choix s’est porté sur un projet car nous avons de nombreux défis à relever ensemble », a indiqué Daniel Cueff, contacté par 20 Minutes. L’annonce de la fusion des deux listes devrait être officialisée ce lundi en fin d’après-midi lors d’un point presse organisé à Rennes.

Loïg Chesnais-Girard a eu « peur du changement », selon la candidate EELV

Avec cet accord, le président socialiste sortant a donc trouvé son allié écologiste pour le second tour. Mais ce n’est pas forcément celui qu’on attendait. En début d’après-midi, la candidate EELV Claire Desmares-Poirrier, arrivée quatrième avec 14,84 % des voix, avait en effet annoncé l’échec des discussions avec Loïg Chesnais-Girard.

« Je regrette ce choix car il y avait de la place pour construire une large majorité autour des valeurs de gauche et de l’écologie » a indiqué l’écologiste, y voyant « une forme de peur du changement » chez son adversaire. « On avait la possibilité de solder l’ère Le Drian et d’ouvrir une autre histoire mais Loïg Chesnais-Girard n’a pas été capable de faire cet acte politique fort et courageux », a-t-elle regretté.

Retrouvez les résultats des élections régionales en Bretagne sur 20minutes.fr