Résultats des régionales en Pays-de-la-Loire : Une union écolo-PS pour « aller chercher la victoire »

MARIAGE Arrivé deuxième du premier tour des régionales en Pays-de-la-Loire, l’écologiste Matthieu Orphelin conduira une liste commune avec le PS. Vingt-cinq engagements communs sont annoncés

Frédéric Brenon

— 

Matthieu Orphelin et Guillaume Garot, désormais dans la même équipe.
Matthieu Orphelin et Guillaume Garot, désormais dans la même équipe. — F.Brenon/20Minutes
  • Christelle Morançais (LR) est arrivée nettement en tête du premier tour.
  • Matthieu Orphelin sera le leader de la nouvelle liste d’union de la gauche.
  • Le second tour des élections régionales se déroule dimanche 27 juin.

« Si on additionne les scores de nos deux listes, on est devant Christelle Morançais », a lancé, comme pour se rassurer, Matthieu Orphelin, en introduction de sa conférence de presse. L’écologiste est venu à Nantes officialiser sa fusion avec la liste du socialiste Guillaume Garot conclue dès l'issue du premier tour des élections régionales​ dimanche soir.

Dans ce scrutin marqué par une abstention historique, le député écologiste avait obtenu 18,7% des voix, tandis que l’ancien ministre socialiste a totalisé 16,3 %. Suffisant pour espérer battre la présidente sortante du conseil régional, Christelle Morançais (LR), en tête avec 34,2 %. Mais c’est sans compter les reports de voix potentiels, lesquels semblent favorables à la droite.

« Convaincre les abstentionnistes »

« Bien sûr nous voulons rassembler les électeurs de gauche. Mais je suis convaincu que nous pouvons aller au-delà. Et même convaincre les abstentionnistes. La situation se clarifie au second tour. Ça peut inciter à aller voter », affirme Guillaume Garot. « Nous voulons mobiliser largement. On n’a qu’une envie : aller chercher la victoire dimanche prochain », insiste Matthieu Orphelin, le leader de la nouvelle liste.

Sur le fond, les deux candidats ont présenté une liste de « 25 engagements pour les Pays-de-la-Loire », lesquels réunissent leurs « mesures fortes » : un milliard d’euros d’investissement dans la transition écologique, un fonds anti-faillite, le salariat de 180 médecins et infirmières pour les déserts médicaux, 50.000 contrats pour les projets de reconversion, le soutien à une agriculture de proximité, une licence sportive à 10 euros pour les 15-25 ans… Seule la gratuité des trains TER et cars Aléop pour les 18-26 ans, mesure phare de Guillaume Garot, a été réduite à une simple « expérimentation ». « Les discussions ont été sereines et fluides », assure le Mayennais qui voit dans ces engagements un « projet fort, ambitieux, sérieux ».

« J’espère que ça inspirera les autres régions »

La composition de la liste, elle, s’est effectuée à la proportionnelle des suffrages du premier tour. Elle maintient donc une place à La France insoumise, un partenaire de Matthieu Orphelin pas franchement désiré par Guillaume Garot. « Je respecte le choix des électeurs », réagit le socialiste.

Si elle ne surprend personne tant elle avait été « annoncée depuis longtemps », cette union de gauche entre les deux tours est la première des régions françaises. « J’espère que ça inspirera les autres régions, confie Matthieu Orphelin. Ensemble nous ferons gagner la gauche. »

Retrouvez ici tous les résultats des élections en Pays-de-la-Loire