Régionales en Centre-Val de Loire : François Bonneau annonce la fusion des listes PS-PCF et EELV-LFI

ELECTIONS L’alliance comporte 35,66 % des voix exprimées du premier tour

J.-L.D. avec AFP

— 

François Bonneau, président socialiste de la région Centre-Val de Loire
François Bonneau, président socialiste de la région Centre-Val de Loire — ALAIN JOCARD / AFP

Le président sortant de la région Centre-Val de Loire François Bonneau ( PS), arrivé ce dimanche en tête du premier tour des élections régionales (24,81 %), a annoncé lundi la fusion de sa liste PS-PCF avec celle EELV-LFI portée par Charles Fournier (10,85 %).

« Nous sommes en finalisation de cet accord. La forme écrite est quasiment achevée », a expliqué François Bonneau, appuyant sa volonté de reconduire l’actuelle majorité régionale. « Les équilibres du premier tour se retrouveront dans la liste que je vais conduire », a précisé le socialiste depuis son local de campagne orléanais.

Objectifs communs

« Un peu plus de deux tiers » de la liste du second tour sera donc issue de la formation PS-PCF du candidat sortant, a-t-il insisté, une proportion confirmée par l’équipe de campagne EELV. « Une dynamique se met en place derrière ce rapport de force-là », a estimé François Bonneau.

François Bonneau a aussi indiqué sa volonté de reprendre deux éléments forts du programme EELV-LFI avancés au premier tour, citant « l’alimentation des lycéens, avec 100 % de produits locaux » et « un objectif commun de 30.000 logements mis en performance énergétique chaque année ».

Rapprochement à droite ?

A droite et au centre, un éventuel rapprochement des listes conduites par Nicolas Forissier (LR) et Marc Fesneau (MoDem-LREM) n’était pas encore concrétisé à la mi-journée, a indiqué à l’AFP l’équipe du député LR de l’Indre.

Lors du premier tour, Nicolas Forissier a recueilli 18,82 % des voix, derrière le candidat RN Aleksandar Nikolic (22,24 %), mais devant le candidat de la majorité présidentielle, le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau (16,65 %).