Résultats des régionales : « Ils ne se sont pas déplacés »... le Rassemblement national tance ses électeurs

POLITIQUE Selon une étude menée par Ipsos pour France Télévisions, 73 % des électeurs du Rassemblement national ne se sont pas déplacés dans les urnes ce dimanche

R.L.D.

— 

Marine Le Pen (RN) attend un sursaut de ses électeurs.
Marine Le Pen (RN) attend un sursaut de ses électeurs. — FRANCOIS GREUEZ/SIPA

Annoncé depuis plusieurs semaines comme le favori des élections régionales 2021, le Rassemblement national (RN) a eu du mal à cacher sa déception au soir des résultats. « Nos électeurs ne se sont pas déplacés, j’appelle au sursaut », a ainsi déclaré Marine Le Pen. Les candidats du Rassemblement national, comme les porte-parole présents sur les plateaux de télévision ont mis en avant l’abstention historique pour expliquer leurs scores décevant lors de ce premier tour.

Retrouvez tous les résultats des élections dans votre commune

La nouveauté de ce scrutin réside dans la manière avec laquelle les responsables du RN ont rappelé à l’ordre « leurs » électeurs. Certaines têtes d’affiche se sont exprimées à l’encontre des abstentionnistes avec une certaine véhémence : « Je vous demande de vous bouger », a ainsi lâché Sébastien Chenu, le candidat du parti dans les Hauts-de-France, largement dominé par Xavier Bertrand (Divers droite). Même ton du côté du candidat en Bourgogne-Franche-Comté, Julien Odoul, deuxième au soir du premier tour : « Réveillez-vous ».

Des scores inférieurs à 2015

Si Thierry Mariani, en tête dans la région PACA, et Jordan Bardella, arrivé loin derrière Valérie Pécresse (Libres !) en Île-de-France, ont utilisé des mots plus mesurés, le ton restait à l’injonction.

Le Rassemblement national enregistre, au soir de ce premier tour, près de dix points de moins qu’en 2015, un score bien en deçà des attentes du parti d’extrême-droite.