Résultats des régionales : Christian Jacob fustige la responsabilité du gouvernement et se réjouit que LR arrive en tête

POLITIQUE Les Français qui se sont déplacés ont majoritairement voté pour les Les Républicains au premier tour

20 Minutes avec AFP

— 

Christian Jacob, le 9 juin 2021.
Christian Jacob, le 9 juin 2021. — Jacques Witt/SIPA

Le président des Républicains Christian Jacob a fustigé ce dimanche soir sur TF1 une « responsabilité énorme du gouvernement et du ministre de l’Intérieur » dans l’organisation des élections régionales. « Jamais il n’y a eu un tel cafouillage », a-t-il affirmé, dénonçant le problème des professions de foi non reçues par des électeurs comme étant « indigne d’une grande démocratie ».

Christian Jacob s’est par ailleurs réjoui que les Républicains soient « de très loin, le parti qui recueille le plus de voix », avec 27,2 % des votes selon Ipsos. Le chef de file des Républicains a encore indiqué qu’il n’était pas favorable à des fusions de listes au second tour. « On l’a vu aux municipales, les fusions génèrent souvent de la confusion dans l’électorat », a estimé Christian Jacob.

Pas de fusions au second tour

« Il vaut mieux rester dans la clarté. Ensuite, chacun prendra ses responsabilités. Nous ferons tout effectivement pour que ni l’extrême droite ni l’extrême gauche ne puissent présider une région », a-t-il assuré.

Interrogé sur la décision de Renaud Muselier en Paca de présenter une liste commune avec LREM, il a redit avoir été « défavorable à cette composition de liste. Ensuite effectivement, entre Renaud Muselier et Thierry Mariani, il n’y a pas photo », selon Christian Jacob qui a loué le « travail remarquable » du président sortant de la région Paca.