Résultats des régionales en Bretagne : Le président PS sortant Chesnais-Girard vire en tête, pari perdu pour le RN

ÉLECTIONS Sucesseur de Jean-Yves Le Drian à la tête de la région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard vire en tête au soir du premier tour des élections régionales avec près de 21% des voix

Jérôme Gicquel

— 

Le président socialiste de la région Bretagne Loïg Chesnais-Girard est candidat à sa succession aux régionales.
Le président socialiste de la région Bretagne Loïg Chesnais-Girard est candidat à sa succession aux régionales. — C. Allain / 20 Minutes
  • Le président socialiste sortant Loïg Chesnais-Girard arrive en tête du premier tour des élections régionales avec près de 20 % des voix.
  • Il devance la candidate des Républicains Isabelle Le Callennec et Thierry Burlot, candidat soutenu par LREM.
  • Annoncé en tête du scrutin dans un sondage, le Rassemblement national a peiné à rassembler avec seulement 14,27 % des votes.

La prime au sortant a encore fonctionné. Dans un scrutin marqué par une abstention record, c’est bien le président socialiste sortant Loïg Chesnais-Girard qui vire en tête ce dimanche soir au premier tour des élections régionales. Le plus jeune président d’un conseil régional n’a toutefois pas écrasé le match comme l’avait fait Jean-Yves Le Drian en 2015 avec 35 % des voix. Loïg Chesnais-Girard doit se contenter d’un petit 20,95 % mais qui suffit amplement à son bonheur. « Les Bretonnes et les Bretons ont fait un choix clair et c’est une très bonne nouvelle car cela nous permet d’avancer sereinement pour la suite », s’est félicité l’élu socialiste.

Alors que le scrutin s’annonçait ouvert et indécis, Loïg Chesnais-Girard remporte ainsi son duel fratricide avec Thierry Burlot, son ancien vice-président chargé de l’environnement qui avait décidé de faire cavalier seul. Le candidat soutenu par la majorité présidentielle, l’Udi et le Modem arrive en troisième position du scrutin avec 15,53 % des suffrages. Il est devancé d’une courte tête par la maire de Vitré Isabelle Le Callennec (Les Républicains) qui a récolté 16,27 % des voix.

Annoncé en tête, le Rassemblement national boit la tasse

Du côté du Rassemblement national, c’est la soupe à la grimace en revanche. Un sondage réalisé il y a deux semaines plaçait ainsi le parti de Marine Le Pen en tête des intentions de vote dans la région. Sa tête de liste Gilles Pennelle se montrait lui aussi très confiant cette semaine, indiquant qu’il arriverait « largement en tête » dimanche soir. Il n’en a rien été, le candidat RN arrivant très loin de Loïg Chesnais-Girard avec 14,27 % des votes. « C’est la participation ridicule qui nous pénalise, a-t-il estimé. Les jeunes et les catégories populaires qui forment notre électorat ne se sont pas déplacés. »

Il est devancé d'une courte tête par la liste écologiste de Claire Desmarres-Poirrier, qui arrive en quatrième position avec 14,84 % des voix.

Retrouvez les résultats des élections régionales en Bretagne le dimanche 20 juin dès 20h sur 20minutes.fr.