Départementales à Paris : Pourquoi vous ne voterez pas dimanche

POLITIQUE Alors que les électeurs et électrices des autres départements d’Ile-de-France auront à élire leur nouveau conseil départemental les 20 et 27 juin, ce ne sera pas le cas à Paris

Marion Douzet

— 

Il n'y aura pas d'élection départementale à Paris
Il n'y aura pas d'élection départementale à Paris — M.LIBERT/20 MINUTES

Paris a longtemps été à la fois une municipalité et un département. Mais ce n’est plus le cas. Alors que les Parisiennes et les Parisiens sont attendus dans les bureaux de vote dimanche pour le premier tour des élections régionales, ils ne voteront pas pour les  départementales à la différence des électeurs des autres départements d' Ile-de-France. Pourquoi ne vote-t-on pas aux départementales à Paris ?

La ville de Paris est « une collectivité à statut unique » parmi les institutions territoriales, indique le ministère de l’Intérieur. Depuis le 1er janvier 2019, la commune de Paris et le département ont fusionné. C’est désormais le conseil de Paris, élu lors des élections municipales, qui constitue l’assemblée délibérante et décisionnaire de cette collectivité territoriale.

Simplification administrative

Cette fusion est issue d’une initiative de la maire de Paris Anne Hidalgo, dès l’été 2015. Sur le site de la mairie il est indiqué que cette disposition « met fin à un enchevêtrement de compétences qui était jusqu’à présent illisible pour les citoyens et qui complexifiait inutilement les procédures administratives des Parisiens ».

En ce qui concerne les élections régionales, « la ville de Paris constitue une section de la région Île-de-France, » indique encore la place Beauvau. « Le nombre de candidats associé à cette section est fixé à 42. » Ces 20 et 27 juin, il n’y aura donc à Paris qu’une seule élection, le scrutin régional.