Régionales : Trop de couacs dans la distribution des professions de foi, Gérald Darmanin dénonce un marché public

CAMPAGNE Des élus ont relayé des problèmes de distribution des professions de foi des candidats aux élections régionales et départementales qui doivent arriver dans les boîtes aux lettres des électeurs

Mathilde Cousin

— 

Illustration de tracts électoraux.
Illustration de tracts électoraux. — Clément Giuliano/20 Minutes
  • Après des dysfonctionnements, des élus s’interrogent sur l’efficacité de la distribution des tracts électoraux, que les citoyens doivent recevoir dans leur boîte aux lettres en vue des scrutins des 20 et 27 juin.
  • Gérald Darmanin a annoncé ce jeudi qu’il va convoquer la société Adrexo, qui a remporté un appel d’offres en début d’année pour distribuer ces tracts dans 51 départements.
    • Le ministre de l’Intérieur a également annoncé qu’il avait demandé la remise en cause du marché public à l'issue du second tour.

Dans le Nord, en Haute-Loire, dans la Marne… Que se passe-t-il avec la distribution des professions de foi pour les élections régionales et départementales ? Des élus ont alerté au cours des derniers jours sur des couacs dans la distribution : des tracts n’auraient pas été déposés dans les boîtes aux lettres des électeurs.

Adrien Quatennens, député LFI du Nord, a publié lundi trois photos montrant des enveloppes posées sur des boîtes aux lettres ou gisant à côté d’une poubelle.

Jean-François Pyl, candidat LFI aux départementales, explique à 20 Minutes avoir découvert ces dernières samedi matin aux abords du cimetière de Ronchin, une ville limitrophe de Lille. « Il y avait au moins une centaine de plis », se souvient-il. Ces courriers n’étaient pas des retours : « C’était évident que c’était des plis à distribuer. » Ces courriers ont fini par arriver à destination, après des démarches de l’élu.

« C’était prévisible »

Jean-François Pyl dénonce les condtions de distribution de ces tracts par une entreprise. « Je ne cherche pas à blâmer la ou le salarié·e précarisé·e (vous connaissez certainement les conditions de travail des distributeurs de prospectus), a-t-il écrit sur sa page Facebook le 14 juin. Mais c’était prévisible : les entreprises répondent à des appels d’offres au mieux disant (au moins cher) et in fine ce sont les salarié·es qui sont pressé·es comme des citrons avec des cadences infernales et des paies misérables. »

Le candidat fait allusion à un appel d’offres qui avait été lancé par le ministère de l’Intérieur pour ce marché. Dans les Hauts-de-France, la région Grand-Est, en Normandie, en Centre-Val-de-Loire, en Bourgogne-Franche Comté, en Pays-de-la-Loire et en Auvergne-Rhône Alpes, l’appel d’offres a été remporté au début de l’année par la société Adrexo.

Selon France 3, cette société, spécialisée dans la distribution de prospectus, a recruté 6.000 intérimaires pour distribuer les tracts électoraux. Sollicitée par nos soins, Adrexo n’a pas donné suite.

Le marché devait initialement couvrir l’élection présidentielle de 2022

Interrogé au Sénat sur les dysfonctionnements, Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, a annoncé ce jeudi que le marché public allait être remis en cause après la tenue des départementales et les régionales. Ce marché a été initialement conclu pour une durée de quatre ans, une période qui inclut la prochaine élection présidentielle. Il sera donc relancé après le 27 juin.

La Poste se portera-t-elle à nouveau candidate sur ce marché ? Elle est la deuxième entreprise chargée actuellement de distribuer les tracts électoraux. Elle assure ainsi la distribution en Ile-de-France, Bretagne, Corse, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Provence Alpes-Côte-d’Azur et dans les départements d’Outre-Mer.

La Poste n’a pas souhaité répondre sur d’éventuelles anomalies qu’elle aurait constaté dans la distribution des tracts dont elle a la charge, mais son service communication précise que les facteurs sont chargés de distribuer plus de 93 millions de plis contenant les tracts des candidats aux départementales et régionales des 20 et 27 juin.

Retrouvez tous les résultats des élections régionales le dimanche 20 juin dès 20h sur 20minutes.fr.